A la une

politique


Date de mise en ligne : 28 janvier 2017

Le Figaro : L’adhésion du Maroc à l’Union africaine n’est qu’une question de formalité

L’adhésion du Maroc à l’Union africaine (UA) n’est qu’une question de formalité dans la mesure où le Royaume aurait déjà obtenu le soutien écrit définitif d’une quarantaine d’États membres de l’organisation panafricaine, écrit samedi le journal français Le Figaro.

Dans un article intitulé « Le grand retour du Maroc dans l’Union africaine », la publication souligne que ces retrouvailles interviennent 33 ans après le retrait volontaire du Royaume de cette instance internationale, rappelant que feu SM Hassan II entendait à l’époque protester contre l’admission au sein de l’institution de la fantomatique République arabe sahraouie démocratique, autoproclamée par le Front Polisario.

33 ans après avoir quitté l’organisation panafricaine, le Maroc devrait réintégrer cette institution lundi à l’issue d’un vote des chefs d’Etat africains, à l’occasion du 28e sommet annuel de l’Union africaine, qui se tiendra le 30 et 31 janvier à Addis Abeba, indique le journal.

Ces derniers mois, SM le Roi Mohammed VI a effectué une tournée diplomatique en Afrique de l’Est notamment au Rwanda puis en Tanzanie pour renouer ou conforter les liens politiques avec cette partie du continent alors que la zone d’influence du Royaume se situait plutôt au Sahel et en Afrique de l’Ouest, relève Le Figaro, notant que le Maroc a déployé les grands moyens pour convaincre de sa vocation subsaharienne.

Ce retour remet au premier plan la question épineuse du Sahara, qui dure depuis trois décennies, fait observer l’auteur de l’article, soulignant que depuis le début du conflit, l’Algérie apporte son soutien au Front Polisario.
28/01/2017