A la une

politique


Date de mise en ligne : 8 avril 2017

Fondation Mo Ibrahim: Le Maroc, un grand exemple de leadership et de gouvernance sur le continent africain

Le Maroc constitue un grand exemple de leadership et de gouvernance sur le continent africain, a affirmé, jeudi à Marrakech, la directrice exécutive chargée de la recherche et des politiques publiques à la Fondation Mo Ibrahim, Nathalie Delapalme.

« Le Maroc est un grand exemple de leadership et de gouvernance sur le continent africain. Cette année revêt une importance particulière pour le Royaume qui vient de rejoindre l’Union africaine et la famille africaine », a souligné Mme Delapalme lors d’une conférence de presse tenue à l’occasion du Forum de la Fondation « Ibrahim Governance Week-End », organisé du du 6 au 9 avril, sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI.

Elle a, de même, fait savoir que l’édition de cette année se distingue par rapport aux éditions précédentes, puisque la Fondation célèbre son 10ème anniversaire, un parcours couronné par de considérables d’efforts en vue de mettre le doigt sur les principaux défis qui se posent en termes de leadership et de gouvernance en Afrique.

Dans ce cadre, Mme Delapalme a précisé que la majorité de la jeunesse africaine souhaite avoir une idée bien claire et une grande visibilité sur ses perspectives économiques et personnelles, ainsi que sur l’avenir du continent, notant que « l’Afrique est un point de bascule », étant donné la part prépondérante des jeunes, soit 60 % de la population ont moins de 25 ans.

Pour sa part, le directeur exécutif chargé des relations avec les gouvernements et institutions africains de la Fondation Mo Ibrahim, Abdoulie Janneh, a relevé que le choix du Maroc pour tenir cette manifestation phare de la fondation vient conforter sa place importante en Afrique, au moment où le Royaume vient de retrouver son siège à l’Union africaine.

La Fondation qui joue un rôle essentiel pour promouvoir le leadership et booster le développement en Afrique, concentre ses efforts sur la définition, l’évaluation et l’amélioration de la gouvernance et du leadership dans le continent, à travers plusieurs initiatives, à savoir l’Indice Ibrahim de la gouvernance en Afrique (IIAG), le Prix Ibrahim pour un leadership d’excellence en Afrique, le Week end et Forum Ibrahimsur la gouvernance et les bourses et subventions Ibrahim, a-t-il indiqué.

En outre, il a souligné que le prix Ibrahim (5 millions de dollars) est décerné par un Comité composé de personnalités éminentes, aux dirigeants africains qui ont contribué au développement socio-économique de leurs pays et ont consolidé « la démocratie et les droits de l’Homme pour le bien de tous ».

S’agissant de l’indice Ibrahim, il a fait savoir que l’IIAG fournit une évaluation annuelle de l’état de la gouvernance dans chaque pays africain, selon 4 dimensions principales, à savoir sécurité et Etat de droit, participation et droits de l’Homme, développement économique durable et développement humain, ajoutant que cet indice comprend 95 indicateurs et dont les chiffres sont collectés par plus de 34 institutions africaines et internationales, notamment la Banque africaine de développement et la Banque mondiale.

« Ibrahim Governance Week-End » est un événement phare de la Fondation Ibrahim, organisée chaque année dans une capitale africaine différente pour discuter les défis du leadership et de la gouvernance en Afrique.

Cette manifestation vise à associer un public plus large au travers d’évènements ouverts à tous au cours du week-end et mêlant musique, art et sport avec quelques-uns des meilleurs talents d’Afrique.

Lors de cet événement, une journée entière sera consacrée au Forum Ibrahim, durant laquelle plusieurs sessions seront organisées autour des thèmes liés à l’Afrique, notamment « Quelle croissance pour la jeunesse africaine: inclusive et créatrice d’emplois », « un point de bascule pour l’Afrique » et « l’attrait de l’extrémisme violent et des migrations ».
07/04/2017