A la une


Date de mise en ligne : 8 octobre 2016

La Gambie appelle à soutenir l’initiative d’autonomie, seul cadre à même d’offrir une solution à la question du Sahara

 La Gambie a appelé, vendredi devant la 4ème Commission de l’Assemblée générale de l’Onu, à soutenir l’initiative d’autonomie, « seul cadre à même d’offrir une solution à la question du Sahara ».

“Cette initiative crédible et perspicace constitue la base du processus de paix actuel, et elle est le seul cadre à même d’offrir une solution à ce problème qui n’a que trop duré”, a déclaré l’Ambassadeur, représentant permanent de la Gambie à l’Onu, Mamadou Tangara.

“Etant donné la magnanimité et la clairvoyance dont le Maroc a fait preuve, il nous incombe de soutenir l’initiative d’autonomie visant à régler le différend autour du Sahara”, a plaidé M. Tangara, qui a rappelé les réalisations considérables du Maroc en matière des droits humains et de développement socio-économique tant au Sahara que dans le reste du Royaume.

Le Maroc a réalisé des progrès considérables en matière des droits de l’Homme dans le Sahara, a noté le diplomate gambien, rappelant que ces progrès ont été reconnus dans la résolution 2285 du Conseil de sécurité, qui a mis en relief la coopération du Royaume avec le bureau du Haut-Commissariat de l’Onu aux droits de l’Homme, et le renforcement du Conseil national des droits de l’Homme et de ses commissions régionales à Laâyoune et Dakhla.

Sur les plans économique et social, le Royaume a réussi des “réalisations majeures” en investissant quelque 7,8 milliards de dollars dans le Sahara, qui vit actuellement au rythme d’une “métamorphose économique”.

Par ailleurs, M. Tangara a affirmé que la République islamique de la Gambie se réjouit de la décision du Maroc de réintégrer l’Union africaine, laquelle réintégration “garantira au processus de paix sur le Sahara une base de soutien élargie”.
08/10/2016