A la une

politique


Date de mise en ligne : 5 novembre 2019

La Grenade réaffirme la marocanité du Sahara et salue l’initiative d’autonomie « crédible, sérieuse et réaliste »

Le gouvernement de Grenade a réaffirmé, vendredi à Rabat, la marocanité du Sahara, saluant l’engagement du Royaume dans le cadre du processus politique des Nations Unies ainsi que l’initiative d’autonomie « crédible, sérieuse et réaliste » en tant que seule solution à ce conflit dans le cadre de la souveraineté du Royaume et du respect de son intégrité territoriale et nationale.

« Le gouvernement de Grenade, qui réaffirme la marocanité du Sahara, salue l’engagement du Royaume dans le cadre du processus politique onusien ainsi que l’initiative marocaine d’autonomie crédible, sérieuse et réaliste, qui est la seule solution à ce conflit dans le cadre de la souveraineté du royaume et du respect de son intégrité territoriale et nationale », a indiqué le ministre des Affaires étrangères de la Grenade, M. Peter David, lors d’un point de presse conjoint avec le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, M. Nasser Bourita.

Le chef de la diplomatie de la Grenade a également exprimé la profonde gratitude de son pays envers SM le Roi Mohammed VI pour la détermination du Royaume à raffermir ses relations avec les États des Caraïbes, saluant les rôles du Souverain, en tant que Commandeur des croyants, dans la promotion des valeurs de paix, de coexistence et de respect mutuel et en tant que leader africain, en matière de création de passerelles entre les continents à travers la coopération Sud-Sud.

M. David a en outre souligné que depuis 2010, date à laquelle il avait visité le Maroc en tant que ministre du Tourisme et des Affaires étrangères et avait été reçu en audience royale, les relations bilatérales ont connu un rapprochement palpable en termes de convergence de vues et de défense des intérêts communs.

Pour sa part, M. Bourita a exprimé la satisfaction du Maroc de la position constructive adoptée par la Grenade vis-à-vis de la question du Sahara et de son soutien à l’unité du Royaume conformément à la légalité internationale et à l’orientation générale au sein de la communauté internationale, saluant la position constante de la Grenade concernant l’intégrité territoriale du Royaume.

Le ministre a également relevé que depuis le retrait par la Grenade de sa reconnaissance de la fantomatique RASD en 2010, les relations bilatérales ont connu un développement constant tant aux niveaux bilatéral que multilatéral et ont été couronnées par la signature d’une feuille de route pour la coopération en 2013.

Mettant en exergue la convergence des vues entre le Maroc et la Grenade pour ce qui est des relations entre les pays en développement, M. Bourita a réitéré l’engagement du Royaume à approfondir ses partenariats dans tous les secteurs ainsi que sa détermination à aider les États des Caraïbes à s’ouvrir sur l’espace arabe et africain, convaincu en cela que la coopération Sud-Sud est susceptible de porter des fruits grâce à des projets concrets.

Il a également estimé que la signature, vendredi, d’une nouvelle feuille de route entre les deux pays reflète la politique d’ouverture sur les États des Caraïbes et la coopération Sud-Sud, érigées par SM le Roi en priorités de la politique étrangère du Royaume.

Cet accord, qui couvrira la période 2019-2021, incitera au renforcement de la coordination entre les deux pays étant donné que Rabat et Saint-Georges partagent les mêmes orientations au sujet de plusieurs questions, dont la lutte contre le crime organisé et le changement climatique, outre le renforcement de la position des pays en développement lors des négociations commerciales.

La nouvelle feuille de route couvre les domaines de l’éducation, de la coopération technique, des engrais, de la coopération financière pour soutenir les projets de développement durable et les échanges de visites entre les responsables.

En vertu de la nouvelle feuille de route, le Maroc exprime sa disposition à aider et partager son expérience avec la Grenade à travers l’organisation de visites de responsables de ce pays au Maroc, l’octroi de bourses aux étudiants de la Grenade pour qu’ils puissent poursuivre des études supérieures dans des universités et des centres de formation professionnelle marocains, l’élaboration de programmes de renforcement des capacités des responsables dans plusieurs domaines, et l’envoi d’experts marocains dans multiples secteurs à la Grenade.

A ce sujet, M. David a affirmé que la nouvelle feuille de route, qui reflète l’engagement du Royaume dans le cadre de la coopération Sud-Sud, permettra de renforcer davantage les relations entre les deux pays, précisant que les deux parties ont convenu de tenir des consultations régulières afin de coordonner les vues dans le but de défendre leurs intérêts nationaux au niveau des différents fora internationaux et régionaux, de l’Assemblée générale des Nations Unies, de la 4ème commission, de la Commission des droits de l’Homme, de la C24 et des instances régionales telles que l’Organisation des États de la Caraïbe orientale (OECO) et la Communauté caribéenne (Caricom).
02/11/2019