A la une


Date de mise en ligne : 8 octobre 2016

La Guinée équatoriale salue les « initiatives positives » du Maroc et le renforcement des commissions du CNDH dans la région

La République de Guinée équatoriale a salué, vendredi aux Nations Unies, les « initiatives positives » adoptées par le Maroc en vue de trouver une solution politique au conflit artificiel autour du Sahara marocain, ainsi que le renforcement des commissions du Conseil national des droits de l’homme (CNDH) dans la région.

« Il y a lieu d’apprécier les initiatives positives adoptées par le Royaume du Maroc ayant pour objectif de trouver une solution politique négociée et mutuellement acceptable » au conflit du Sahara, a souligné le Représentant permanent de Guinée équatoriale auprès des Nations Unies, Anatolio Ndong Mb, devant la quatrième commission de l’Assemblée générale de l’ONU.

Il a estimé, dans ce contexte, que la résolution 2285 adoptée par le Conseil de Sécurité de l’ONU le 29 avril dernier est de nature de favoriser une atmosphère de compromis afin de parvenir à une solution politique, affirmant que le règlement de ce conflit apporterait la stabilité et la sécurité à l’ensemble de la région.

Pour le diplomate de Guinée équatoriale, il est essentiel que les parties à ce conflit régional soutiennent de manière résolue et positive les efforts déployés par les Nations Unies vers une solution politique qui permettra d’améliorer le développement économique et social dans la région du Sahara.

M. Ndong Mb a souligné, par ailleurs, qu’ »il faut féliciter le Royaume du Maroc pour les mesures adoptées afin de renforcer les commissions du CNDH à Dakhla et à Laâyoune, ainsi que son interaction avec les Procédures spéciales du Conseil des Droits de l’Homme de l’Organisation des Nations Unies ».
08/10/2016