A la une


Date de mise en ligne : 16 août 2016

Jeune Afrique : En treillis ou sous casques bleus, les FAR exportent leur savoir-faire à plusieurs pays africains et arabes

En treillis ou sous casques bleus, les Forces Armées Royales (FAR) exportent leur savoir-faire à plusieurs pays africains et arabes, écrit l’hebdomadaire international Jeune Afrique dans son numéro à paraître dimanche.

« Du Congo au Yémen, des Emirats au Niger, de la Côte d’Ivoire à la Centrafrique, en treillis ou sous casques bleus, les FAR exportent leur savoir-faire », souligne la publication, qui relève que l’armée marocaine est active à l’international.

Plusieurs exercices sont menés chaque année avec d’autres forces armées, que ce soit celles de pays voisins comme l’Espagne ou de pays arabes, voire avec les troupes de l’OTAN, indique Jeune Afrique rappelant que les FAR comptent par ailleurs plusieurs participations à des opérations de maintien de la paix sous la bannière de l’ONU.

L’hebdomadaire relève aussi que les théâtres d’intervention de l’armée marocaine s’étendent aux terres africaines, faisant observer qu’en ces temps de guerre généralisé contre le terrorisme, le Maroc apporte son soutien à plusieurs pays de la région dans leur lutte contre les cellules jihadistes.

Il rappelle, à cet égard, le soutien logistique décisif fourni par le Royaume lors de l’intervention française au Mali. La publication revient par ailleurs sur la cérémonie de prestation de serment des officiers lauréats des grandes écoles militaires et paramilitaires, présidée récemment à Tétouan, par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales (FAR), notant que le geste du Souverain qui a bien voulu baptiser cette promotion du nom de « Conseil de Coopération du Golfe » symbolise la solidarité militaire du Maroc avec les pays du Golfe, effective depuis toujours.
15/08/2016