A la une

economie


Date de mise en ligne : 26 juillet 2017

Kinshasa accueille pour la 2è année consécutive la caravane Edu Maroc et le Forum de l’Etudiant

La capitale de la République démocratique du Congo (RDC) accueille, mardi et mercredi, le « Forum de l’Etudiant de Kinshasa » ou la caravane « Edu Maroc », une manifestation co-organisée par Maroc Export et le Groupe l’Etudiant Marocain.

La manifestation qui fait escale pour la 2ème année consécutive en RDC, s’inscrit dans la continuité de l’édition précédente, dont le succès traduit l’engouement des jeunes congolais pour le Maroc, en tant que destination de choix pour la poursuite de leurs études, indique un communiqué des organisateurs.

La RDC est l’un des principaux pourvoyeurs d’étudiants étrangers au Maroc, encouragée en cela par l’excellence des relations bilatérales qui lient ce grand pays au Royaume, souligne la même source.

Le Forum de l’Etudiant de Kinshasa se veut une plate-forme d’information et d’aide à l’orientation qui s’adresse aux bacheliers et étudiants congolais désirant se former au Maroc. Il s’agit d’une occasion exceptionnelle pour rencontrer les plus prestigieuses Universités et Grandes Ecoles marocaines qui seront au rendez-vous pour informer et conseiller les visiteurs autour de tout ce qui concerne les études au Maroc : filières, conditions d’accès, diplômes, inscription, visas, démarches administratives, logement et coût des études.

Des concours et des entretiens de sélection seront organisés par les établissements participants pour permettre aux jeunes et leurs parents de procéder aux inscriptions sur place, et leur épargner la longueur et la complexité des procédures de sélection et d’inscription, explique-t-on dans le communiqué.

Cette vitrine continentale de l’offre marocaine en matière d’enseignement supérieur et professionnel est aussi une occasion inouïe pour favoriser les rencontres et les échanges entre les professionnels et décideurs congolais et marocains en vue d’approfondir la coopération bilatérale dans les domaines de l’enseignement et la formation d’une part, et d’identifier les opportunités de développement pour les opérateurs du secteur des deux pays d’autre part.
25/07/2017