A la une

economie

politique


Date de mise en ligne : 10 juin 2017

L’adhésion du Maroc à la CEDEAO, un pas de plus en faveur du renforcement de la présence du Royaume en Afrique

L’accord de principe donné par la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dimanche à Monrovia (Libéria), à la demande d’adhésion du Maroc à ce groupement régional, est un pas de plus en faveur du renforcement de la présence du Royaume en Afrique, a affirmé l’enseignant des Sciences politiques à la faculté de droit de Settat, Mustapha El Kassimi.

Cette adhésion est de nature à faire bénéficier les pays de ce regroupement de l’expérience marocaine dans les domaines politique et sécuritaire pour les aider à résoudre les problèmes auxquels font face, relever les défis de l’avenir et répondre aux attentes de la population du continent, a-t-il ajouté dans une déclaration à la MAP.

M. EL kassimi a souligné que cette adhésion constitue une opportunité pour le Maroc sur le plan économique et un pas supplémentaire pour le renforcement de sa présence économique dans les 15 pays de ce groupement régional qui compte 300 millions habitants, ainsi que pour consacrer le leadership des investissements extérieurs marocains dans cette région.

Cette décision permettra aussi aux entreprises marocaines de diversifier leurs marchés en dehors de ceux traditionnels, ce qui aidera les acteurs économiques publics et privés à conclure des conventions de partenariat notamment dans les secteurs d’infrastructure, des banques et d’assurance, a-t-il expliqué.

Sur le plan international, l’universitaire a fait savoir que l’adhésion du Royaume à la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest est de nature à faire du Maroc un acteur incontournable sur la scène régionale et internationale, eu égard à son expérience et son dynamisme au sein des organisations internationales et son rôle dans le maintien de la paix, relevant que les pays de la région peuvent, à cet égard, tirer profit de l’expérience accumulée par le Royaume dans le domaine sécuritaire .

Et de conclure que cette adhésion du Maroc à la CEDEAO aura aussi un impact positif sur ce groupement régional à l’échelle diplomatique, dans la mesure où ces pays africains peuvent profiter des relations solides unissant le Royaume avec les pays arabes, notamment les Etats du Golfe.

La Conférence de la CEDEAO a donné, dimanche à Monrovia, son accord de principe à la demande d’adhésion du Maroc à ce groupement régional.

Elle a également décidé d’inviter SM le Roi Mohammed VI à la prochaine session ordinaire de la CEDEAO, lit-on dans le communiqué final sanctionnant les travaux du 51ème Sommet ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO.
09/06/2017