A la une


Date de mise en ligne : 1 août 2016

L’Afrique du sud exprime son souhait de renforcer les relations de coopération avec le Maroc

Le gouvernement sud-africain a exprimé, samedi à Pretoria, son souhait de renforcer ses relations de coopération avec le Maroc, pays avec lequel Pretoria partage “des liens d’amitié et de solidarité”.
“L’Afrique du sud partage des liens d’amitié historique avec le Maroc, depuis que le Royaume a accueilli sur son sol les héros de notre lutte pour la libération au début des années 1960″, a dit Graham Maitland, directeur général de l’Afrique centrale et du nord au sein du ministère sud-africain des Affaires étrangères.
“C’est sur la base de ces liens de solidarité et de la vision partagée pour un continent africain intégré que l’Afrique du sud continue de souhaiter le renforcement de ses relations avec le Royaume du Maroc”, a dit M. Maitland, qui représentait le gouvernement de son pays lors d’une réception organisée dans la capitale sud-africaine à l’occasion de la Fête du Trône, marquant cette année le 17è anniversaire de l’accession de Sa Majesté le Roi Mohammed VI au Trône de Ses Glorieux Ancêtres.
Le responsable sud-africain a, dans ce contexte, souligné que le Maroc et l’Afrique du sud disposent d’un grand potentiel pour renforcer leur coopération.
Il a cité en particulier les secteurs de l’agriculture, la science, les technologies de l’information, le transport, l’environnement, le commerce et l’industrie.
M. Maitland a, d’autre part, annoncé la participation de son pays à la conférence des Nations-Unies sur le climat (COP22), qui aura lieu en novembre prochain à Marrakech, exprimant les souhaits de succès du gouvernement de son pays pour cet événement phare qui se tient pour la première fois en terre africaine.
Pour sa part, le chargé d’affaires de l’ambassade du Maroc à Pretoria, Rachid Agassim, est revenu, dans une allocution à cette occasion, sur la décision du Royaume de réintégrer l’Union africaine (UA).
“Il s’agit d’une décision d’une extrême importance”, a dit le diplomate, soulignant que cette décision, annoncée dans un message historique adressé par Sa Majesté le Roi au 27è sommet de l’UA, qui vient de se tenir à Kigali (Rwanda), a suscité la réaction spontanée de la part des pays africains.
Il a rappelé, dans ce contexte, que 28 pays africains ont signé, lors de ce sommet, une motion soutenant la décision du Maroc.
M. Agassim n’a pas manqué de souligner la décision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI de faire de l’Afrique une des grandes priorités du Royaume, mettant en avant l’engagement personnel du Souverain en faveur de la mise en place d’un partenariat gagnant-gagnant avec les pays du continent.
Ce n’est pas une coïncidence que le Maroc soit le deuxième investisseur en Afrique, a-t-il dit, faisant observer que le partenariat construit par le Maroc s’étend désormais à plusieurs pays du continent et couvre des domaines de grande valeur ajoutée dont les finances, les assurances, le transport aérien, les nouvelles technologies de l’information et bien d’autres secteurs.
La réception organisée à l’occasion de la glorieuse Fête du Trône a été marquée par la présence des ambassadeurs de plusieurs pays frères et amis.
Plusieurs membres de la communauté marocaine en Afrique du sud ont fait le déplacement de plusieurs villes sud-africaines dont le Cap et Durban pour exprimer leur attachement à la mère-patrie.
La communauté marocaine à Maputo (Mozambique) a également été représentée lors de cette prestigieuse occasion.
30/07/2016