A la une

culture

economie


Date de mise en ligne : 13 juillet 2017

Lancement à Paris d’un numéro spécial de la revue internationale « Prospective stratégique » dédié à l’Afrique

La revue internationale « Prospective stratégique », publiée par le Centre d’étude et de prospective stratégique (CEPS) a lancé un numéro spécial dédié à l’Afrique, lors d’une rencontre organisée mercredi soir à Paris à l’initiative de l’ambassade du Maroc en France.

Intitulé « Afrique, que fais-tu de tes talents ? », ce numéro spécial aborde plusieurs défis qu’affronte ce continent dont ceux démographique, de l’éducation et la formation, de la santé, de la sécurité, de l’entrepreneuriat et de la jeunesse.

Ce numéro, qui met l’accent sur la situation et les perspectives en Afrique, est le fruit du travail d’une quarantaine d’auteurs en majorité africains, a affirmé lors de cette rencontre le directeur de la publication de la revue et délégué général du CEPS, Loïc Tribot la Spiere.

Il s’est en outre félicité de l’étroite collaboration entre les clubs du CEPS à Paris, Casablanca et Abidjan pour la réalisation de ce numéro, mettant en avant l’engagement du Maroc pour contribuer au rayonnement du continent africain.

Pour sa part, le sous directeur général du département Afrique à l’UNESCO, Edouard Firmin Matoko, qui a contribué à ce numéro, a passé en revue les différents défis identifiés par l’organisation onusienne dans ce continent, citant, entre autres, la croissance démographique et économique, les transformations sociales, la gouvernance, la démocratie et l’Etat de droit.

Il a aussi insisté sur l’importance de la participation active de la jeunesse au développement du continent, déplorant par ailleurs le manque d’infrastructures en Afrique ce qui, a-t-il dit, conduit à une fuite des talents.

Prenant la parole à son tour, le président du comité Afrique de MEDEF, Patrice Fonlladosa a estimé que l’explosion démographique et l’urbanisation en Afrique offrent plusieurs opportunités d’affaires, plaidant pour une complémentarité entre les entreprises marocaines et françaises pour conquérir le marché africain.

Il a aussi évoque les opportunités qu’offre le secteur de l’énergie en Afrique, citant, à cet égard, l’exemple du plan solaire au Maroc.

De son côté, Mohamed El Yakhlifi, gérant-associé de Boosting Strategy & performance partners, a plaidé pour une coopération sud-sud pragmatique, de mutualisation et de spécialisation en vue de créer des économies complémentaires et compétitives en Afrique.

Ouvrant cette rencontre, l’ambassadeur du Maroc en France, Chakib Benmoussa avait souligné que l’Afrique, qui fait face à plusieurs défis, est pleine de potentialités, insistant sur la nécessité de libérer les énergies et d’encourager l’esprit de l’entrepreneuriat notamment chez les jeunes du continent.

Le diplomate a aussi rappelé l’engagement fort du Maroc en Afrique et sa volonté de contribuer au développement du continent, rappelant les différents déplacements de SM le Roi Mohammed VI dans plusieurs pays africains qui ont été couronnés par la signature de plusieurs accords de coopération et le lancement d’importants projets visant à contribuer au développement de ces pays.

M. Benmoussa a également indiqué que l’année 2017 a été particulière puisqu’elle a été marquée par le retour du Maroc au sein de l’Union africaine et la demande du Royaume d’adhérer à la CEDEAO.

A noter que plusieurs personnalités africaines ont contribué à ce numéro spécial de la revue Prospective stratégique dont le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie Numérique Moulay Hafid ElAlamy.

Le Centre d’Étude et de Prospective Stratégique est un organisme indépendant qui a pour objectif de cerner, d’analyser et de mettre en perspective les facteurs d’évolution technologiques, économiques et financiers du monde contemporain afin d’accompagner aussi bien les entreprises, les institutions que les États à se positionner dans un environnement mondial.

Le CEPS, qui se caractérise par la diversité de ses membres (près de 50 nationalités différentes), accompagne les décideurs des secteurs public et privé, afin de faire avancer la réflexion sur les problématiques diverses (affaires publiques, législation, processus industriels, phénomène numérique, etc)
13/07/2017