A la une

politique


Date de mise en ligne : 21 avril 2018

MAE des Pays-Bas: L’action de la communauté internationale concernant la question du Sahara doit passer par les Nations Unies 

 Les Pays-Bas estiment que l’action de la communauté internationale concernant la question du Sahara doit passer par les Nations Unies, a affirmé, vendredi à Rabat, le ministre des Affaires étrangères des Pays-Bas, Stef Blok, en visite de travail au Maroc.

Vue la complexité et la fragilité du processus, les Pays-Bas estiment que l’action de la communauté internationale doit passer par les Nations Unies, et en particulier par l’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU, M. Horst Köhler, a précisé le ministre néerlandais lors d’un point de presse avec le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, Nasser Bourita.

Il a souligné également que les Pays-Bas et l’Union européenne considèrent que « trouver une solution est une affaire complexe et de longue haleine ». Les Pays-Bas continuent à attirer l’attention de la communauté internationale à ce sujet au sein des Nations unies.
20/04/2018