A la une

politique


Date de mise en ligne : 29 juin 2017

Le Maroc aspire à poursuivre ses efforts pour consolider la coopération avec les pays d’Afrique

Le Maroc, fier de son appartenance africaine, aspire à poursuivre ses efforts pour consolider sa coopération et soutenir son partenariat avec les pays du continent noir, a indiqué, mardi, l’ambassadeur du Royaume à New Delhi, Mohamed Malki.

Intervenant lors d’une rencontre, organisée par le think tink indien Observer Research Foundation (ORF), M. Malki a ajouté que l’Afrique a été de tout temps au centre des préoccupations du Maroc, qui a constamment souligné son attachement et sa fierté pour ses origines africaines faisant part de sa détermination à hisser ces relations à un niveau plus élevé.

Dans un exposé sur « Les relations entre le Maroc et l’Afrique: fondements et perspectives », l’ambassadeur a fait remarquer qu' »en dépit de son retrait de l’Organisation de l’unité africaine (OUA), au début des années 80, après que celle-ci a dévié de ses principaux objectifs, le Maroc ne s’est jamais départi de l’Afrique », notant que les relations entre les deux parties ont connu un développement remarquable lors des dernières années, à travers la signature de plusieurs conventions de coopération et de partenariat en présence de SM le Roi Mohammed VI et plusieurs chefs d’Etat africains.

Après avoir noté que les relations séculaires entre le Maroc et l’Afrique remontent à l’ère almoravide, le diplomate marocain a mis en exergue le rôle important qu’a joué le Royaume dans la propagation de l’Islam et du rite malékite dans plusieurs régions du continent, notamment à travers les activités des zaouïas, et à leur tête la Zaouïa Tijania qui a contribué à l’extension et la promotion de l’Islam dans le continent et plus particulièrement dans l’Afrique de l’ouest.

Les relations du Maroc avec les pays africains sont basées sur une approche multidimensionnelle, a-t-il dit, rappelant que, sur le plan diplomatique, le Royaume a toujours plaidé pour jeter les bases de l’unité et de la paix au sein du continent à travers sa contribution à l’instauration de la paix et la stabilité dans plusieurs foyers de tension.

S’agissant du volet stratégique, a ajouté le diplomate, le Maroc a œuvré pour l’édification d’une économie forte et un partenariat exceptionnel au niveau du continent à travers l’adoption d’une politique de proximité avec les pays africains, faisant savoir que le Maroc a également plaidé, sur le plan économique, pour développer des relations financières, économiques et technologiques avec les pays africains à travers une forte présence des entreprises et des institutions financières et d’investissement.

A travers sa forte intégration et son engagement pour mettre en œuvre les princes du partenariat, de l’unité et du développement, le Royaume est devenu un exemple en matière de coopération Sud-Sud, a encore relevé M. Malki.

En ce qui concerne le volet sécuritaire, le Royaume n’a cessé d’approfondir ses liens avec les pays de l’Afrique pour faire face au phénomène terroriste qui a dévasté plusieurs régions du monde lors des dernières années, a-t-il conclu.
29/06/2017