A la une

politique


Date de mise en ligne : 19 juillet 2017

Le Maroc et l’Afrique: Un partenariat agissant qui se déploie sur le socle de la crédibilité

La tournée effectuée récemment par une délégation marocaine restreinte, sur Très Hautes Instructions Royales, en Afrique de l’Est et Australe dans le cadre du suivi des accords conclus lors des visites Royales dans ces régions, vient apporter une preuve supplémentaire de l’engagement ferme du Maroc en faveur du renforcement de la coopération avec les pays du continent.

Il s’agit de l’expression de cet engagement irréversible de mettre en œuvre la vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour une coopération Sud-Sud agissante qui place le développement humain au cœur des préoccupations.

Lors de cette tournée, la délégation marocaine, conduite par Mme Mounia Boucetta, Secrétaire d’Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, n’était pas seulement bien accueillie mais très attendue, car portant avec elle l’illustration de la volonté sans faille du Maroc de donner corps à son partenariat d’égal à égal avec les pays africains.

De l’Ethiopie, en passant par le Rwanda, la Tanzanie et Madagascar jusqu’en Zambie, des réunions ont eu lieu avec les très hauts responsables de ces pays, l’occasion d’apprécier l’attachement du Maroc à la mise en place d’une coopération qui évolue dans le souci permanent de répondre au mieux aux aspirations des peuples.

Dans toutes ces contrées, le savoir-faire et l’expérience du Maroc sont appréciés et sollicités d’autant plus qu’ils touchent à des domaines à forte valeur ajoutée avec un impact direct et immédiat sur la vie quotidienne des populations.

C’est un partenariat qui porte sur des secteurs prioritaires comme la sécurité alimentaire, l’agriculture, l’agrobusiness, la gestion de l’eau, les énergies renouvelables et les services financiers (banques et assurances), explique Mme Boucetta dans une interview à MAP-Johannesburg.

«Les pays concernés ont manifesté un intérêt particulier de bénéficier de l’expérience du Maroc dans ces domaines», a dit la Secrétaire d’Etat, citant également les domaines liés au renforcement des capacités et à la formation.

«Nous avons sentis auprès des responsables des pays visités une volonté d’aller au-delà du cadre général de cette coopération pour travailler sur des axes précis avec une feuille de route claire», note Mme Boucetta, soulignant que les pays concernés ont très favorablement accueilli cette volonté du Maroc d’assurer le suivi de la mise en œuvre des accords signés lors des déplacements Royaux.

Pour les responsables de ces pays, le retour sur Très Hautes Instructions Royales pour assurer le suivi de ces accords conclus est un gage de confiance et une garantie qui confirment la crédibilité du Maroc en tant que partenaire soucieux de mettre en place une coopération sud-sud agissante et dont la concrétisation est étroitement supervisée et suivie de part et d’autre.

Force est de constater que dans chaque étape de la tournée de la délégation marocaine, les différents partenaires ne cachent pas leur souhait d’aller de l’avant dans le renforcement des relations de coopération avec le Maroc, en allant vers un niveau supérieur de partenariat.

Pour atteindre cet objectif, l’accent est mis sur la nécessité de focaliser sur des axes prioritaires portant sur des secteurs où le Royaume a réussi à développer une grande expertise renforçant son avantage comparatif.

Il est également question, comme l’a indiqué Mme Boucetta, d’activer les conseils d’affaires que le Maroc a mis en place conjointement avec les pays visités tout en dotant ces structures de plans d’action et d’objectifs clairs.

Il s’agit là d’une indication supplémentaire de la crédibilité du Maroc et de son image en tant que pays porteur d’une nouvelle vision du développement du continent africain.

Mme Boucetta met l’accent, dans ce contexte, sur la nécessité de maintenir la dynamique de suivi enclenchée avec les pays partenaires, soulignant que ces partenaires apprécient la démarche du Maroc et se sont engagés pour renforcer la coopération avec le Royaume.

La responsable souligne que ces visites ne sont qu’une partie de tout un processus qui est en train de se mettre en place avec l’objectif de décliner en action la vision de Sa Majesté le Roi pour cette nouvelle coopération entre le Maroc et son prolongement continental, avec en toile de fond le respect des engagements pris.

Avec cette maturité atteinte et cette confiance enracinée, les partenaires africains affichent désormais la volonté de passer à une étape supérieure dans leurs relations avec le Maroc, une étape qui devra approfondir le partenariat maroco-africain en l’inscrivant dans la pérennité et la durabilité.
…………………..
Par Abdelghani AOUIFIA

19/07/2017