A la une

politique


Date de mise en ligne : 7 mars 2017

Le Maroc est en mesure d’apporter une contribution importante au développement de l’Afrique

Le Maroc est en mesure d’apporter une contribution importante au développement de l’Afrique, a souligné le vice-ministre panaméen des relations extérieures, Luis Miguel Hincapie, en réitérant la « ferme volonté de son pays à parvenir à un plus grand rapprochement avec le Royaume en vue de renforcer la présence panaméenne sur le continent africain ».

Lors d’un entretien avec l’ambassadeur du Maroc au Panama, Mme Oumama Aouad, Miguel Hincapie a renouvelé les félicitations du Panama au Maroc pour son retour au sein de l’Union africaine.

Le haut responsable panaméen a réitéré, par la même, la volonté de son pays de promouvoir les services de marine marchande et élargir la coopération dans les domaines maritimes dans le cadre des relations de coopération avec le Royaume.

Il a affirmé, dans ce contexte, que son pays est intéressé par le développement de la coopération avec le Maroc dans plusieurs domaines, notamment le tourisme, rappelant l’ouverture du Consulat panaméen de services maritimes et commerciaux à Tanger, qui s’impose en tant que hub industriel important abritant plusieurs zones franches, dans le but de renforcer la présence du pays d’Amérique centrale dans la région et sur le continent.

De son côté, Mme Aouad a affirmé la volonté du Royaume de mettre en place un véritable partenariat constructif avec le Panama sur les plans politique, économique et culturel.

Elle a mis en avant la dynamique des changements que connaît le Maroc sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, ainsi que le climat de paix et de tolérance qui prévaut au Maroc.

La diplomate marocaine a, en outre, mis en exergue les nombreux atouts qui font du Royaume « un partenaire commercial à fort potentiel », tels que la stabilité politique, son potentiel de croissance, ses atouts en termes de logistique et d’infrastructures industrielles et d’accès aux marchés régionaux et mondiaux, ainsi que les Accords de libre-échange conclus avec de nombreux pays.

Elle a souligné que la projection stratégique multidimensionnelle du Maroc vers l’Afrique, le monde arabe et l’espace euro-méditerranéen, constitue un atout majeur pour l’établissement d’un partenariat d’avant-garde entre le Royaume du Maroc et la République du Panama.

Par ailleurs, Mme Aouad a relevé que « le grand retour du Maroc à l’Union Africaine » est le couronnement du positionnement et l’influence dont jouit le Royaume sur le continent africain grâce au renforcement de ses relations politiques, économiques et culturelles avec tous les pays africains, évoquant les grands projets inaugurés par Sa Majesté le Roi lors de ses nombreux déplacements en Afrique.

Les deux parties ont, par ailleurs, mis l’accent sur la nécessité de tirer profit des potentialités présentées par le patrimoine historique et humain que partagent les deux pays dans le cadre d’une coopération agissante à travers l’échange entre les Universités et l’organisation et la participation aux manifestations culturelles conjointes.

Sur le plan de la coopération multilatérale, les deux responsables ont évoqué les opportunités d’échange au sein des organismes internationaux ainsi qu’une plus grande coordination dans les fora internationaux sur les questions d’ordre régional et international.

07/03/2017