A la une


Date de mise en ligne : 20 décembre 2016

Le Maroc, un pays important du continent africain et moteur du développement économique dans la région

Pays important du continent africain, le Maroc est « un moteur du développement économique dans la région », a affirmé, lundi à Rabat, l’ambassadeur de la République populaire de Chine au Maroc, Sun Shuzhong.

« Disposant d’une position géographique privilégiée et d’une base économique bien solide, le Maroc a connu un grand succès dans le développement économique ces dernières années », a souligné M. Shuzhong qui s’exprimait à l’ouverture de « La première conférence internationale conjointe sur la coopération afro-asiatique » au siège de l’Université Mohammed V de Rabat.

« La coopération sino-africaine, très dynamique, constitue un bel exemple de la coopération Sud-Sud », a-t-il indiqué, précisant qu’en tant que plus grand pays en développement et deuxième économie du monde, la Chine « entend apporter sa contribution à un avenir meilleur du monde en développement ».

A cet égard, l’ambassadeur de Chine à Rabat a passé en revue les étapes les plus importantes de la coopération sino-africaine, notamment le partenariat de coopération stratégique globale et le plan de coopération axé sur « cinq piliers » et incarné par « dix programmes de coopération », avec un soutien financier unilatéral chinois de 60 milliards de dollars.

De nombreux progrès encourageants ont été réalisés ces dernières années au niveau de la coopération sino-africaine, s’est-il félicité, notant que 243 nouveaux accords ont été conclus, totalisant 50,7 milliards de dollars, dont 91% sont des Investissements directs étrangers (IDE) ou des prêts commerciaux à l’Afrique.

« Nous avons la conviction que forts d’une confiance politique mutuelle et d’une grande complémentarité économique, la Chine et les autres pays en développement mèneront une coopération plus approfondie en matière de capacités de production, de connectivité et d’industrialisation », a assuré M. Shuzhong, rappelant qu’à l’issue de la visite d’Etat réussie de SM le Roi Mohammed VI en Chine, les deux pays ont travaillé sur tous les plans pour promouvoir le partenariat stratégique sino-marocain.

La cérémonie d’ouverture de la première conférence internationale conjointe sur la coopération afro-asiatique, qui s’est déroulée en présence également de l’ambassadeur de Corée du Sud au Maroc, a été marquée par la signature du protocole d’entente « MOU » entre l’Université Mohammed V de Rabat et les partenaires asiatiques.

Etalée sur deux jours (19-20 décembre), cette conférence internationale est organisée par l’Université Mohammed V de Rabat en partenariat avec l’Institut des études africaines de Nanjing (Chine), l’Institut des études euro-africaines de l’Université de Hanyang (Corée du Sud) et l’Institut Meiji des études globales de l’Université de Meiji (Japon), en collaboration avec l’OCP Policy Center, l’Institut Confucius de l’Université Mohammed V de Rabat et le Centre africain des études asiatiques.
19/12/2016