Discours Royaux

DISCOURS DE S.M LE ROI MOHAMMED VI A L’OCCASION DU VINGT- SEPTIEME ANNIVERSAIRE DE LA MARCHE VERTE

A l’occasion du vingt-septième anniversaire de la glorieuse Marche Verte, S.M le Roi Mohammed VI, a adressé le 6 Novembre 2002, un discours à la Nation dont voici le text intégral :

 

Louange à Dieu,

Que la Prière et le Salut soient sur le Prophète Sidna Mohamed, Sa Famille et Ses Compagnons.

Cher Peuple,

Nous commémorons aujourd’hui le 27ème anniversaire de la glorieuse Marche Verte, non seulement parce qu’elle incarne une épopée historique qui nous a permis de récupérer nos chères provinces du Sud, mais également parce qu’elle marque la naissance du Maroc nouveau et constitue, en outre, un trésor inépuisable de hautes vertus patriotiques et une référence riche d’enseignements précieux. C’était cela, du reste, la volonté de son architecte qui l’a conçue, Notre Père vénéré, Sa Majesté le Roi Hassan II, que Dieu ait Son âme.

Ce que nous avons tiré du savoir-faire et de la sagesse que Nous avons hérités de Sa Majesté, c’est d’abord la concertation la plus large dans l’action, l’audace et la détermination dans la prise de décisions, la fermeté dans le commandement et l’organisation et l’attachement à la mobilisation populaire générale en faveur de toutes les questions nationale.

Telle est la voie que Nous suivons depuis Notre accession au Trône, faisant du développement économique et de la solidarité sociale le point de départ d’une nouvelle marche par laquelle Nous entendons consolider notre projet de société démocratique et moderniste. En effet, ce projet constitue pour Nous une option irréversible, de laquelle rien ne peut Nous détourner et dont le but ultime est l’édification du Maroc de l’avenir, le Maroc de la stabilité et du progrès, fidèle à son identité civilisationnelle, ouvert sur son temps et agissant dans son environnement régional et international.

Aussi, avons-nous le devoir de rester attachés à l’esprit de patriotisme sincère que Notre Vénéré Père -que Dieu ait Son âme- assimilait à une sorte d’idolâtrie. Nous tenons, à cet égard, à rendre hommage à tous les valeureux fils du Maroc ,qui ont fait preuve de cet esprit, transcendant les considérations subjectives et conjoncturelles, soucieux, en permanence de l’intérêt suprême de la nation, se mobilisant derrière le Trône qui conduit la marche de la libération, de l’unité, de la démocratie et du développement.

En effet, la Marche Verte n’avait pas uniquement pour objectif la récupération du territoire national usurpé, mais également la libération du citoyen marocain du Sud du joug du colonialisme.

A cet égard, l’Etat a consenti, tout au long de ces trois dernières décennies, des efforts considérables qui ont permis ,d’accomplir des réalisations impressionnantes dans tous les domaines de développement économique, social et culturel et en matière d’infrastructure, réalisations grâce auxquelles ces provinces occupent désormais une place de choix dans le processus de relance et de développement global que connaît le Maroc.

Nous avons tenu, au cours de Nos visites successives dans ces provinces, à renouveler le pacte qui Nous lie à Nos fidèles sujets, à Nous enquérir sur place de leur situation et à donner le coup d’envoi de nombreux projets destinés à mettre en .valeur les atouts humains et naturels si prometteurs de cette région.

C’est dans cette perspective que Nous avons créé l’Agence de Développement des Provinces du Sud. Celle-ci a .élaboré un plan de développement intégré, comportant une série de projets ambitieux devant répondre aux aspirations réalistes de leur jeunesse, en particulier celle d’accéder à un emploi productif et à une vie digne.

La réalisation de ces objectifs passe par la mise en œuvre de nombreux programmes d’investissement, couvrant tous les secteurs d’activité, notamment ceux visant à assurer des logements décents, à généraliser l’approvisionnement en eau potable et l’électrification, à construire des routes, à aménager des zones industrielles et des sites pour le tourisme balnéaire et écologique, à créer les infrastructures nécessaires pour promouvoir les pêches maritimes, en particulier la pêche côtière, et à agrandir les principaux ports de la région.

Nous ordonnons donc la réunion du Conseil d’Administration de l’Agence, aux fins d’adoption et de lancement de ces projets dans les plus brefs délais, réaffirmant, à cette occasion, le souci qui Nous a constamment animé de faire de ces provinces un pôle d’investissement et un modèle de développement régional.

Outre ces efforts, Nous avons assuré à Nos fidèles sujets de ces provinces, un bienfait précieux et inestimable, à savoir la liberté qui leur permet de mener une vie libre et digne sous l’aile protectrice de leur mère-patrie qui leur garantit la sécurité et la stabilité. A ce propos, Nous tenons à rendre un vibrant hommage aux Forces Armées Royales, à la Gendarmerie Royale, à la Sûreté Nationale et aux Forces Auxiliaires, opérant dans ces provinces, pour leur loyauté indéfectible, leur mobilisation permanente et leur dévouement constant.

Cher peuple,

Notre unanimité nationale en faveur de l’option démocratique régionale et les progrès, universellement reconnus que nous avons réalisés en la matière, nous ont valu une adhésion accrue de la communauté internationale à la pertinence de notre position tendant à trouver une solution politique au conflit artificiel suscité autour de la récupération de notre Sahara, et ce dans le cadre du respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale du Royaume, solution .rendant le projet de référendum tel que prévu dans le plan de règlement onusien caduc, car inapplicable Cette vérité, clairement apparue à travers la dernière résolution adoptée par le Conseil de Sécurité de l’ONU à ce sujet, a été confortée par l’afflux croissant de ceux qui ont regagné le Royaume, en réponse à l’appel «la patrie est clémente et miséricordieuse», laquelle continue, d’ailleurs, à accueillir à bras ouverts ceux de ses fils qui ont brisé les chaînes de la séquestration et de l’asservissement. Elle se réjouit vivement de leur retour en son sein, tout comme elle s’emploie à délivrer ceux qui sont encore les otages de la captivité, au mépris de toutes les conventions internationales et des valeurs humaine.

Notre vœu suprême demeure que tous les Marocains puissent jouir de la liberté et de la dignité, tout en s’acquittant pleinement de leurs devoirs civiques et de l’obligation qui en découle d’apporter une contribution positive au développement de leur pays. Il leur appartient de se montrer confiants en son présent et son avenir, s’inspirant, en permanence, de l’esprit de la Marche Verte, qui a eu pour seules armes la foi et le Coran. Il est de bon augure que la commémoration de cette Marche coïncide avec l’avènement du mois sacré du Ramadan, mois de la révélation du Saint Coran. Fasse Dieu Tout-Puissant que tu l’accueilles, cher peuple, sous les meilleurs auspices, dans la joie et le bonheur et avec la satisfaction du devoir bien accompli et de la mission réussie.

Wassalamou Alaïkoum.Wa Rahmatoullah Wa Barakatouhouh.