A la une

société


Date de mise en ligne : 26 septembre 2017

Des ministres africains soulignent à New York le leadership du Maroc en matière de développement de la petite enfance

Plusieurs ministres africains des Affaires étrangères ont souligné, vendredi à New York, le leadership et l’engagement du Royaume du Maroc en faveur du développement de la petite enfance comme moyen de réaliser les Objectifs de développement durable (ODD).

Intervenant à l’occasion d’une rencontre de haut niveau organisée par le Maroc et l’Unicef, en marge de la 72è Assemblée générale des Nations Unies, les ministres africains ont tenu à souligner leur appréciation et leurs remerciements aux efforts du Maroc, sous les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, en matière de coopération Sud-Sud pour le développement de la petite enfance.

« Je voudrais remercier SM le Roi Mohammed VI et le Royaume du Maroc pour cette initiative importante », a souligné, à cette occasion, le ministre des Affaires étrangères du Niger, Ibrahim Yacouba, qui a relevé l’intérêt pour les pays africains d’œuvrer à la promotion de la petite enfance, mais aussi à l’autonomisation de la femme en Afrique pour réaliser les objectifs du développement durable escomptés.

Son homologue du Bénin, Aurélien Agbenonci, a également tenu à féliciter le Maroc et l’Unicef pour cette initiative « louable » organisée en marge de ce grand rendez-vous mondial de l’Assemblée générale de l’ONU.

« C’est aujourd’hui que nous devons travailler pour réaliser les succès de demain », a souligné M. Agbenonci, en affirmant croire profondément à l’agenda visant le développement de la petite enfance.

Pour sa part, le chef de la diplomatie du Mali, Abdoulaye Diop, a de même félicité le Royaume du Maroc pour son leadership sur cette question importante, étant donné que le développement de la petite enfance et l’éducation préscolaire sont des questions essentielles aujourd’hui pour plusieurs pays du Sud.

« Nous saluons le Maroc pour l’organisation de cette conférence sur la question de la petite enfance », a indiqué M. Diop dans une déclaration à la presse, notant que cette question constitue une priorité pour le Mali dans la mesure où il s’agit de l’un des objectifs de l’agenda mondial 2030 pour le développement durable.

« Je voudrais réaffirmer notre engagement collectif et celui de la République du Mali à travailler pour l’atteinte de ces objectifs, et appeler nos partenaires à nous soutenir pour débloquer les ressources nécessaires à cette fin », a-t-il encore dit.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères du Burkina Faso, Alpha Barry, a remercié le Maroc pour son engagement constant pour une coopération Sud-Sud porteuse de solutions aux pays du Sud, tout en affirmant la pleine adhésion de son pays à la Déclaration de Rabat de 2016 sur le développement de la petite enfance.

Cette rencontre de haut niveau marque, en effet, le premier anniversaire de la Déclaration de Rabat sur le développement de la petite enfance et vise à mettre l’accent sur l’importance des efforts intersectoriels menés par les pays sur cette question comme élément central pour la réalisation des objectifs du développement durable.
23/09/2017