A la une

société


Date de mise en ligne : 11 novembre 2017

Modèle de développement des provinces du sud: 390 MDH pour le renforcement de l’offre éducative dans la région de Guelmim-Oued Noun

Une enveloppe budgétaire d’environ 390 millions de dirhams (MDH) a été consacrée au renforcement de l’offre éducative dans la région de Guelmim-Oued Noun dans le cadre du modèle de développement des provinces du sud, a indiqué le directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF), Abdallah Bouarfa.

A la faveur de ce modèle de développement des provinces du sud, lancé par SM le Roi Mohammed VI en novembre 2015, la région de Guelmim-Oued Noun bénéficiera, à l’instar des autres régions du sud, d’une série de projets dans différents secteurs à l’horizon 2021, dont celui de l’enseignement et de l’éducation, a souligné M. Bouarfa dans un entretien accordé à la MAP.

En vertu du contrat programme signé entre le ministère de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et la région de Guelmim-Oued Noun, le secteur d’éducation dans la région bénéficiera d’un investissement de l’ordre de 390 MDH qui seront financés à parts égales par le ministère et la région.

A cet effet, les deux partenaires ont mobilisé pour 2016-2017 près de 69 MDH, dont 41 MDH financés par le ministère et 28 MDH par la région, a-t-il précisé.

Dans ce sens, il a été procédé au lancement de 8 projets au titre de la période 2016-2017, a-t-il poursuivi, notant que 54 MDH seront mobilisés au cours de la prochaine année.

Le renforcement de l’offre éducative porte, selon la même source, sur la construction de 35 établissements scolaires répartis entre les trois cycles d’enseignement (18 écoles, 7 collèges préparatoires et 10 collèges qualifiants).

De même, il sera procédé à la construction de 192 classes d’enseignement dans la région dans le cadre des opérations d’extension des établissements scolaires, au réaménagement de deux écoles, outre la construction de 14 classes dédiées à l’enseignement préscolaire, a-t-il expliqué.

Le directeur de l’AREF a fait remarquer que ce projet profitera à tous les cycles de l’enseignement.

Il a rappelé, dans ce sens, que le ministère a procédé, à l’occasion de la rentrée scolaire 2017-2018, à la réduction du nombre d’élèves par classe (30 élèves dans le primaire, et moins de 40 pour les autres niveaux).

Ces efforts, a-t-il relevé, contribueront à l’amélioration de l’offre éducative au sein des différents établissements pour éradiquer la surcharge des classes et assurer les meilleurs conditions d’apprentissage.

Pour rappel, le volume des investissements consacrés à la région de Guelmim-Oued Noun dans le cadre de la mise en œuvre du modèle de développement des provinces du sud s’élève à 11,93 milliards de dhs, dont 5,5 milliards de dhs octroyés par l’Etat.

La mise en œuvre de ce modèle de développement, qui place le citoyen au centre des priorités, s’articule autour des principes de participation, d’inclusion, de gouvernance responsable et de durabilité.

Au volet économique, il participera à la création d’une nouvelle dynamique à même de contribuer à l’accélération de la cadence de développement et la création d’emplois au profit de la population notamment les jeunes et les femmes.

Au plan social, il vise la consolidation du développement intégré et la valorisation des composantes culturelles, en plus de la consécration du principe de la gouvernance responsable, de la culture des droits de l’homme et de la démocratie, la promotion du développement durable et le renforcement de la connexion des provinces du Sud avec les provinces et préfectures du Royaume.
………………
Propos recueillis par Abdallah Bouchouari
10/11/2017