A la une


Date de mise en ligne : 12 novembre 2016

National Interest : Le discours Royal de Dakar, un “tournant majeur” dans l’histoire de l’Afrique

Le discours prononcé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, à Dakar à l’occasion du 41è anniversaire de la Marche Verte, constitue “un tournant majeur” dans l’histoire du continent, de par sa haute teneur qui a mis en avant “l’engagement irréversible du Maroc en faveur de l’intégration et des partenariats gagnant-gagnant avec les pays africains”, écrit jeudi le magazine américain le National Interest.

“Le discours Royal, qui a été chaleureusement accueilli, représente un tournant majeur pour le Maroc et ses alliés innombrables en Afrique, ainsi que pour la grande promesse d’un avenir meilleur pour le continent et ses peuples”, a souligné l’influente publication américaine spécialisée dans les questions géostratégiques et de défense, dans une analyse signée Ahmed Charai, éditeur et membre du conseil d’administration de plusieurs think tanks US, sous le titre :”Pourquoi le Maroc investit en Afrique”.

Dans Son adresse, poursuit la publication US, Sa Majesté le Roi a passé en revue les efforts que déploie le Souverain, en revenant particulièrement sur la visite Royale au Rwanda, durant laquelle s’est matérialisée un partenariat prometteur, reflétant les relations d’amitié liant les deux pays.

Une vingtaine d’accords et conventions de partenariat ont été signés à cette occasion, touchant à divers domaines économiques à forte valeur ajoutée, rappelle la publication, qui souligne que le même esprit de partenariat a marqué le déplacement de Sa Majesté le Roi en Tanzanie, où pas moins de 22 accords de coopération ont été signés.

A travers ces partenariats déjà établis ou ceux renouvelés, le Souverain réaffirme Son engagement en faveur de ce partenariat solidaire orientée vers le développement économique et humain, poursuit la même source, qui n’a pas manqué de mettre en avant l’importante contribution que le Maroc est en mesure d’apporter pour faire entendre la voix de l’Afrique sur la scène internationale.

Le discours Royal prononcé depuis Dakar transmet un message d’optimisme, en affirmant que le retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle permettra au Royaume de mettre à contribution sa grande expérience aux efforts de lutte contre l’extrémisme et le terrorisme, un phénomène qui hypothèque l’avenir de l’Afrique, indique encore la revue.

Les défis liés aux changements climatiques et leur impact sur le continent africain occupe aussi une place centrale dans le discours de Dakar, souligne le National Interest, notant qu’un sommet africain se tiendra à Marrakech à l’occasion de la 22è Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22), qui se déroule actuellement dans la cité ocre.

Ce sommet sera l’occasion de développer une vision commune au sujet de la lutte contre l’impact des changements climatiques en Afrique, particulièrement en matière de financement et de transfert de technologie.

Le discours Royal vient ainsi réitérer, de par sa haute teneur et son caractère exhaustif, la volonté du Souverain de mettre à contribution la position et l’expérience du Maroc pour aider l’Afrique à occuper la place qui lui revient dans le concert des nations.
11/11/2016