A la une

politique


Date de mise en ligne : 29 juin 2017

La Photo de Feu SM Hassan II accrochée à l’enceinte de l’UA, une reconnaissance du rôle prépondérant du regretté Souverain dans la défense des causes justes du continent africain

La Photo de Feu SM Hassan II accrochée à l’un des murs de l’enceinte de l’Union Africaine (UA), à Addis-Abeba, est une reconnaissance du rôle hautement prépondérant et influent que le regretté Souverain avait joué pour la défense des causes justes du continent africain, a affirmé le Directeur de l’Administration et de la Gestion des Ressources Humaines à l’Union Africaine (UA), M. Amine Idriss Adoum.

C’est un « évènement historique mémorable qui rend hommage à l’un des Pères fondateurs de l’Organisation de l’Unité Africaine +OUA+, en l’occurrence feu Sa Majesté Hassan II, successeur de feu Sa Majesté Mohammed V et père de Sa Majesté le Roi Mohammed VI », principal artisan du retour du Royaume à sa famille institutionnelle, a-t-il déclaré mercredi à la presse.

« Feu Sa Majesté Hassan II était un des Pères fondateurs de l’OUA (créée en 1963 à Addis-Abeba), lui-même fils d’un des Pères fondateurs du panafricanisme, l’idéologie ayant présidé à la création de notre organisation », a-t-il dit.

En tant que Père fondateur, le regretté Souverain a consenti d’énormes sacrifices et mené de nombreuses actions en faveur de la libération des pays africains du joug du colonialisme et œuvré pour que le continent « puisse réaliser l’intégration escomptée dont nous rêvons tous », a relevé ce responsable.

Revenant sur le retour du Maroc dans le cénacle africain, le Tchadien Idriss Adoum a affirmé que le Royaume « vient de démontrer sa volonté d’oeuvrer pour l’intégration africaine » sous le « leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI ».

Pour rappel, la photo de feu Sa Majesté Hassan II a été accrochée, mardi, à l’un des murs de l’enceinte de l’UA aux côtés des photos des autres Pères fondateurs de l’OUA, tels Jamal Abdel Nasser, Hailé Selassié, Léopold Sedar Sanghor, Sékou Touré et autres.

Cet événement historique a eu lieu peu avant le début des travaux de la 34ème Session Ordinaire du Comité des représentants permanents de l’Union africaine (COREP), en prélude au 29è sommet des Chefs d’Etat et de gouvernement, prévu les 3 et 4 juillet prochains.
29/06/2017