A la une


Date de mise en ligne : 14 novembre 2016

Plus de 47.000 plants forestiers mis en terre dans les provinces du sud

Pas moins de 47.560 plants de différentes essences forestières ont été mis en terre, au cours de la seule journée de samedi, à travers l’ensemble des provinces du sud, apprend-on auprès de la direction régionale des eaux, des forêts et de la lutte contre la désertification de Laâyoune.

Cette opération, dont le coup d’envoi a été donné dans la commune d’Amgala, relevant de la province de Smara, s’inscrit dans le cadre de l’initiative menée par le Haut Commissariat aux eaux, aux forêts et à la lutte contre la désertification et portant sur la plantation de plus d’un million de plants forestiers à travers les 12 régions du Royaume, à l’occasion de la tenue au Maroc de la COP22, a précisé la Direction dans un communiqué.

A l’échelle des provinces du Sud, cette opération a donné lieu à la plantation de 5.000 arbustes dans la province de Sid Ifni, de 10.400 plants à Tan Tan, de 2.500 à Assa Zag, de 12.000 à Smara, de 560 à Laâyoune, de 3.000 à Boujdour et de 14.100 plants à Dakhla, selon la même source.

L’opération s’est déroulée en présence des autorités locales, d’élus, des chefs de services extérieurs, et d’acteurs de la société civile, dans 16 périmètres de reboisement et de régénérations dans les trois régions du Sud, à savoir Guelmim-Oued-Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab.

Elle a porté sur la mise en terre des essences forestières autochtones adaptées aux conditions climatiques sahraouies et aux changements climatiques à l’instar de l’acacia, de l’arganier et de l’eucalyptus, a fait savoir le communiqué.

L’opération de plantation de plus d’un million de plants forestiers au niveau des 12 régions du Maroc est placée sous le signe « je plante un arbre dans mon territoire pour développer la forêt de mon pays ».
13/11/2016