A la une


Date de mise en ligne : 16 octobre 2016

La Pré-COP22 de Laâyoune, les 19 et 20 octobre courant

La rencontre préparatoire du Sommet du climat (Pré-COP) de Laâyoune aura lieu les 19 et 20 octobre courant, a-t-on appris auprès du Conseil de la région de Laâyoune-Sakia-EL Hamra.

Cette rencontre, qui sera organisée par le Conseil de la région, en partenariat avec l’Université Hassan 1er de Settat, s’inscrit dans le cadre des rencontres interrégionales sur le climat, organisées dans le Royaume en prélude à la Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP22) de Marrakech, a-t-on précisé de même source.

Initiée en coordination avec les régions de Guelimim-Oued-Noun et Dakhla Oued-Eddahab, la Commission régionale des droits de l’Homme, et la Coalition marocaine pour la justice climatique, la Pré-COP 22 de Laâyoune, ayant pour slogan « un évènement aux couleurs de l’Afrique », débattra de thèmes ayant trait à la lutte contre les changements climatiques à l’échelle régionale, nationale et continentale.

Pour M. Taleb Bouya Maelainine, de la commission de supervision et de suivi des travaux de cette rencontre, « les participants se pencheront sur l’examen des questions environnementales propres aux provinces du sud pour dégager des propositions pertinentes qui seront soumises à la COP22 de Marrakech ».

Les participants, qui seront répartis sur divers « espaces de débat scientifique à caractère national, régional et international’’, plancheront également sur des thèmes ayant trait au continent africain, notamment les enjeux de développement durable à l’horizon 2050, la sécurité alimentaire et les effets des changements climatiques dans la zone africaine’’, a-t-il expliqué dans une déclaration à la MAP.

Lors de cette rencontre, a-t-il poursuivi, une attention particulière sera portée aux questions environnementales sur le plan régional, à travers des ateliers et des conférences axées sur « le Sahel et les effets de la pollution », « le milieu urbain et l’impact des déchets médicaux et des décharges » et « le milieu rural et les problèmes de désertification ». La rencontre sera marquée par l’organisation d’espace d’exposition dédiée aux projets environnementaux innovants, aux services extérieurs, à la société civile, outre des rencontres à caractère scientifique et des débats sur les questions environnementaux, a-t-il ajouté.
15/10/2016