A la une

culture


Date de mise en ligne : 8 avril 2017

Première édition du festival des écoles de cinéma et d’audiovisuel d’Afrique

L’Institut supérieur des métiers de l’audiovisuel et du cinéma (ISMAC) organise, du 10 au 15 courant à Rabat, la première édition du Festival des écoles de cinéma et d’audiovisuel d’Afrique (FECAA).

Une sélection de films de fiction et de documentaires signés par de jeunes réalisateurs issus d’écoles de formation en audiovisuel et cinéma en Afrique seront en lice pour le grand prix d’Afrique de cette première édition du FECAA, organisée en partenariat avec l’événement phare « l’Afrique en capitale » qui se tient sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, indique l’ISMAC dans un communiqué.

Le siège de l’institut et les salles de cinéma du 7è art et Renaissance abriteront les activités organisées dans le cadre de cet événement, ajoute-t-on de même source.

Un jury composé de professionnels de premier plan veillera à décerner les prix du FECAA, précise l’ISMAC, notant que des professionnels du cinéma encadreront des Master Class tout au long du festival et évoqueront leurs expériences respectives.

A travers l’organisation du festival, l’ISMAC aspire à créer un espace d’échange et de coopération avec les établissements de formation au cinéma dans le continent africain et ce dans la perspective de la mutualisation des efforts communs et de la canalisation des énergies inhérentes au secteur pour le meilleur apprentissage.

L’événement sera ponctué par un hommage à trois lauréats de l’Etalon d’or de Yenenga, prix qui récompense le meilleur du cinéma en Afrique, à savoir le Marocain Souheil Ben Barka, le Malien Cheikh Oumar Sissoko, et le Burkinabè Gaston Kaboré.
07/04/2017