A la une


Date de mise en ligne : 19 septembre 2016

Les préparatifs de la Pré-COP22 interrégionale de Laâyoune au centre d’une rencontre à Dakhla

Le Conseil régional de Dakhla-Oued-Eddahab a organisé, vendredi, une rencontre élargie consacrée aux préparatifs de la Pré-COP22 interrégionale qui aura lieu en octobre prochain à Laâyoune, en prévision de la prochaine Conférence mondiale sur le climat à Marrakech.

Lors de cette rencontre, tenue en présence des représentants des autorités locales, des collectivités territoriales, des services extérieurs et des acteurs de la société civile dans la région, le président du conseil régional, El-Khattat Yanja, a mis en avant la stratégie adoptée par le Maroc en matière de développement durable conciliant les dimensions environnementales, économiques et sociales, dans le but de préserver l’environnement, consolider la gestion durable des ressources naturelles et promouvoir l’utilisation des technologies liées aux énergies propres.

Dans une allocution prononcée en son nom au cours de cette rencontre organisée en partenariat avec la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et la coalition marocaine pour la justice climatique, M. Yanja a rappelé le chantier de réformes politiques, institutionnelles, juridiques, sociales et économiques engagées au Maroc, citant, entre autres, l’adoption de la Charte nationale pour l’environnement et le développement durable qui a été élaboré sur la base de larges concertations avec le secteur public, les entreprises du secteur privé et la société civile.

Par ailleurs, il a indiqué que la COP22 et la Pré-COP22 de Laâyoune constituent une occasion importante pour mettre en avant les efforts précieux consentis par le Maroc aussi bien à l’échelle continentale qu’internationale en matière de protection de l’environnement et de la lutte contre la pollution.

De son côté, le président du conseil de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, Hamdi Ould Errachid, s’est réjoui de la tenue de cette rencontre à Dakhla, qui, a-t-il relevé, offre l’occasion de renforcer la mobilisation pour la réussite de la Pré-COP22 de Laâyoune dans la perspective du sommet mondial sur le climat à Marrakech.

La prochaine rencontre interrégionale de Laâyoune sera couronnée par des recommandations qui seront soumises à la COP22, a-t-il poursuivi dans une allocution lue en son nom, ajoutant que de telles recommandations rendront compte des enjeux et thématiques environnementaux et climatiques dans les provinces du sud.

Pour sa part, Mohamed Cheikh Mima, membre de la coalition marocaine pour la justice climatique a fait observer que les enjeux climatiques régionaux se rapportent aux thématiques de la mer, du Sahel, du milieu urbain et de la campagne, notant que ces questions propres aux provinces du sud, ainsi que les problématiques environnementales y afférentes, seront soulevés et examinées lors du sommet mondial de Marrakech.

Quant à Lahbib Aidid, chargé de mission au conseil de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, il a relevé que la Pré-COP22 de Laâyoune offrira l’occasion de renforcer la contribution de tous les acteurs en vue parvenir à des solutions à même de préserver l’environnement, de faire face aux changements climatiques et de favoriser l’émergence d’une économie verte.
18/09/2016