A la une

politique


Date de mise en ligne : 19 mars 2017

Le président centrafricain remercie Sa Majesté le Roi pour l’engagement du Maroc aux côtés de la RCA

Le président centrafricain, Faustin-Archange Touadéra, a exprimé, jeudi au siège de l’ONU à New York, ses remerciements à Sa Majesté le Roi Mohammed VI pour l’engagement du Maroc aux côtés de la République Centrafricaine.

« Nous saisissons l’opportunité pour remercier le Royaume du Maroc et Sa Majesté le Roi pour l’engagement du Maroc à nos côtés », a déclaré M. Touadéra à la MAP, à l’issue d’une réunion du Conseil de sécurité sur la situation en RCA.

Le chef d’Etat centrafricain s’est réjoui de la participation, dans le cadre de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA), d’un contingent marocain, “qui travaille en étroite collaboration avec les autorités, et sous la responsabilité de M. Parfait Onanga-Onyanga, Représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU”.

“Cette force nous appuie dans la protection civile”, a précisé M. Touadéra, soulignant que “nous sommes très satisfaits”.

Le président centrafricain a dit, par ailleurs, “déplorer” le décès, en janvier dernier, d’éléments du contingent marocain participant à la MINUSCA.

D’un autre côté, M. Touadéra a tenu à saluer le travail de la présidence marocaine de la Configuration RCA de la Commission de la Consolidation de la Paix, qui a “permis de soutenir la RCA dans sa quête de paix et de développement”.

Le président centrafricain venait d’intervenir devant le Conseil de sécurité de l’ONU, où il a détaillé la situation sécuritaire dans son pays, et présenté les défis majeurs et les principales attentes de la RCA.

“L’initiative de nous inviter aujourd’hui à présenter tous les défis et nos attentes auprès de la Communauté internationale est une bonne initiative, et nous tenons à remercier le président et surtout la présidence marocaine qui est un pays frère qui nous soutient dans toutes nos démarches de paix”, a déclaré M. Touadéra.
Imprimer Word
17/03/2017