A la une

politique


Date de mise en ligne : 10 avril 2018

Présidents de Conseil élus: Laâyoune.. Mobilisation constante des populations des provinces du sud pour faire face aux manœuvres des adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume

 Les présidents des conseils régionaux et provinciaux de Laâyoune-Sakia-El Hamra et Dakhla Oued Eddahab ont réitéré, lundi, la mobilisation constante des populations et des différentes composantes de la société civile dans les provinces du sud pour faire face aux manœuvres et intrigues ourdies par les ennemis de l’intégrité territoriale.

S’exprimant lors de la rencontre nationale de mobilisation en faveur de l’intégrité territoriale du Royaume, tenue à Laâyoune, en présence des Chioukh, des notables et de parlementaires dans les provinces du sud, les présidents de ces conseils régionaux et provinciaux, en tant que représentants légitimes de la population locale, ont dénoncé les provocations du polisario avec l’appui de l’Algérie dans la zone tampon à l’Est du dispositif de défense au Sahara marocain, qualifiant ces agissements de violation flagrante des accords militaires signés sous l’égide de l’ONU.

Dans une allocution prononcée au nom du président du conseil de la région de Laâyoune-Sakia-El Hamra, Mme Fatma Saida a souligné que la rencontre de Laâyoune illustre la cohésion nationale entre l’ensemble des composantes des partis politiques et les représentants légitimes des populations dans les provinces du sud, notant que la rencontre constitue une étape importante pour dénoncer les violations commises par le polisario dans la zone tampon.

La rencontre offre, également, une occasion pour envoyer un message fort et clair à la communauté internationale pour qu’elle assume ses responsabilités face à ces développements dangereux.

Mme Fatma Saida a noté, dans ce sens, que ces manœuvres ne sauraient nuire aux efforts consentis pour assurer le développement intégré du Sahara marocain, répondre aux aspirations de sa population et renforcer l’attractivité de cette région.

Elle a réitéré, par ailleurs, l’adhésion forte du conseil de la région de Laâyoune à la proposition d’autonomie en tant que solution crédible et réaliste à même de résoudre le conflit artificiel autour de la marocanité du Sahara.

Pour sa part, le président du conseil régional de Dakhla-Oued Eddahab, Khattat Ynja, a exprimé sa condamnation des provocations ourdies par le polisario et ses agissements gravissimes dans la région tampon, faisant part de la détermination et la disposition des populations des provinces du sud à œuvrer pour faire face à ces agissements inacceptables.

M. El Khattat a fait observer, à cet égard, que ces provocations gravissimes interviennent dans le sillage de la dynamique vertueuse dans laquelle est engagé le Maroc notamment dans les provinces du sud, rappelant le lancement par SM le Roi Mohammed VI du nouveau modèle de développement des provinces du sud.

Il a mis en avant, à cette occasion, l’adhésion positive du Maroc aux efforts visant à trouver une solution définitive au différend artificiel du Sahara marocain, rappelant que le Royaume avait présenté l’initiative courageuse de l’autonomie dans le cadre d’une approche participative en tant que solution politique dans le cadre de la souveraineté nationale.

Il a appelé l’Algérie et le polisario à « faire valoir la voie de la sagesse et à adhérer à cette initiative qui permet aux populations locales de gérer leurs propres affaires dans le cadre de la souveraineté marocaine ».

De leur côté, les présidents des conseils provinciaux de Tarfaya, Laâyoune, Smara, Dakhla et Aousserd ont mis en avant l’unanimité du peuple marocain de Tanger à Lagouira pour faire front aux agissements des ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume, appelant la communauté internationale à agir face à ces agissements provocateurs en vue de préserver la sécurité et la stabilité dans la région.
09/04/2018