A la une

politique


Date de mise en ligne : 30 avril 2017

Rencontre: La diplomatie marocaine est devenue de plus en plus active ces dernières années

Les participants à une rencontre, organisée vendredi et samedi à Oujda, sur la politique extérieure du Maroc ont souligné que la diplomatie marocaine est devenue ces dernières années de plus en plus active, comme en atteste le renforcement des relations avec des pôles internationaux émergents, en particulier sur le plan africain.

Les intervenants lors de cette rencontre, initiée par le Centre des études et de recherches humaines et sociales d’Oujda sur le thème « Les nouvelles orientations dans la politique extérieure du Maroc, les défis et les perspectives », ont relevé que cette nouvelle orientation de la politique extérieure du Royaume a été couronnée notamment par le le retour victorieux du Maroc à l’Union africaine et le nombre de partenariats noués avec les pays du continent.

Cette nouvelle orientation de la diplomatie marocaine profitera au Maroc sur les plans politique à travers la défense de son intégrité territorial et la pertinence de ses positions, mais aussi économique en renforçant la coopération Sud-Sud, le développement socio-économique et commercial et l’échange d’expertises.

La rencontre, organisée en partenariat avec la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales d’Oujda et l’institut des études africaines à Rabat, a été l’occasion pour les intervenants de s’arrêter sur les aspects des nouvelles orientations de la diplomatie marocaine, notamment en ce qui concerne les relations avec la Chine, l’Inde, les pays du Golfe et l’Afrique.

Plusieurs thèmes ont été débattus à cette occasion dont « Les aspects de changement dans la politique extérieure du Maroc », « Les nouvelles orientations internationales du Maroc, quels défis ? », « Le Maroc et l’axe euro-américain », « Les relations entre le Maroc et la Russie » et « Le Maroc et le monde arabe, défis difficiles ».

Les participants ont débattu également de l’incidence des mutations régionales et internationales sur les choix stratégiques de la diplomatie marocaine, la présence sino-russe en Méditerranée et ses répercussions sur le Maroc et du rôle des universités et des médias dans la conception de la prise de décision politique au Maroc.
30/04/2017