21 juillet 2011


Date de mise en ligne : 3 novembre 2015

Lors du 8ème round des négociations informelles, tenu à Manhasset du 19 au 21 juillet 2011, le Maroc a dénoncé avec force le statut quo inacceptable installé par les autres parties et a réitéré son appel à la communauté internationale et à l’Algérie, en tant que pays hôte des réfugiés sur son territoire, d’appliquer d’abord et avant tout le droit humanitaire international, notamment l’organisation et l’enregistrement des populations vivant dans les camps de Tindouf, en Algérie.