23 septembre 2005


Date de mise en ligne : 3 novembre 2015

Lettre du Maroc au CS (jointe au rapport S/2005/602) précisant que «le dossier des violations graves des droits des marocains détenus sur le territoire algérien, demeure ouvert, y compris pour ceux, nombreux, qui ont succombé aux traitements inhumains et dégradants de leur tortionnaires». La lettre interpelle également la communauté internationale quant à la nécessité de conduire un recensement des populations des camps de Tindouf.