24 février 2006


Date de mise en ligne : 3 novembre 2015

Note verbale adressée par la Mission Permanente du Royaume au SG attirant de nouveau l’attention sur «la gravité des agissements des autres parties, dans la zone tampon». Le Maroc considère toute activité dans cette zone illégale et s’inscrivant dans «une logique de provocation». Le Maroc demande au SG «d’entreprendre des démarches… en vue d’empêcher…» les manifestations que le polisario compte organiser le 28 février 2006.