30 avril 2008


Date de mise en ligne : 3 novembre 2015

Adoption de la Résolution 1813 (2008) par le Conseil de sécurité, qui prenant note de la proposition marocaine pour la négociation d’un statut d’autonomie pour la région du Sahara, a salué également «les efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour aller de l’avant vers un règlement» de cette question. La résolution 1813 (2008) demande aux parties de «faire preuve de réalisme et d’un esprit de compromis». De même, elle demande «aux parties de poursuivre les négociations sous les auspices de Secrétaire général, sans conditions préalables et de bonne foi, en tenant compte des efforts réalisés depuis 2006 et des faits nouveaux survenus depuis, en vue de parvenir à une solution politique juste, durable et mutuellement acceptable».

L’Ambassadeur américain M. Alejandro Wolff a déclaré «nous partageons l’analyse faite par M. van Walsum sur le fait qu’un État sahraoui indépendant n’est pas une option réaliste pour régler ce conflit et qu’une autonomie véritable sous souveraineté marocaine est la seule solution réalisable. Selon nous, les prochains cycles de négociation devraient être axés sur la conception d’un régime d’autonomie mutuellement acceptable et conforme aux aspirations de la population».

L’Ambassadeur français M. Ripert a affirmé «Le Conseil de sécurité dans ses résolutions 1754 (2007) et 1783 (2007) a unanimement salué les efforts sérieux et crédibles faits par le Maroc pour produire un plan d’autonomie pour le Sahara occidental» «Le plan d’autonomie présenté par le Maroc est une base de négociation sérieuse et constructive pour aboutir à une solution négociée entre les parties dans le respect du principe d’autodétermination auquel nous sommes attachés».