6 avril 2010


Date de mise en ligne : 3 novembre 2015

Dans son rapport (S/2010/175), le Secrétaire général de l’ONU a réaffirmé la nécessité pour les parties d’entrer dans des discussions crédibles et fiables.

Le Rapport a également rapporté un cinglant démenti aux allégations de violations des droits de l’homme dans les provinces du sud du Royaume.

Le Rapport souligne l’importance de mener un recensement des réfugiés du Camp de Tindouf ainsi que la mise en place de programme d’interview individuels.