8-9 mars 2011


Date de mise en ligne : 3 novembre 2015

Lors du 6ème round des pourparlers informels à Malte, le Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération a fait part de «l’extrême déception et de la forte interrogation du Royaume du Maroc face au retrait par le polisario de l’examen de la question des droits de l’Homme, qu’il a, lui même, introduite lors du dernier round».

«Nous avons dit, ici à Malte, que nous étions prêts à discuter de l’ensemble des dimensions de cette question afin de les relativiser. Malheureusement, nous constatons avec regret que la délégation du polisario a refusé de débattre avec la partie marocaine de cette question dont elle est pourtant à l’origine».

Lors de ces pourparlers, la délégation marocaine à Malte a répondu favorablement à la démarche souhaitée par M. Ross en vue d’explorer de nouvelles pistes et de discuter de questions additionnelles notamment l’état des ressources naturelles des provinces de Sakia El Hamra et de Oued Eddahab».

A cet égard, le Ministre a relevé que ces richesses, tant dans le domaine de la pêche maritime que des phosphates, étaient modestes et qu’elles étaient mises en oeuvre grâce à l’action de l’Etat, de l’investissement privé et de la solidarité nationale en faveur de la population des provinces du sud.

Le Secrétaire général de l’ONU a qualifié ce 6ème round de négociation de «pas en avant» dans ce processus.