A la une

politique


Date de mise en ligne : 24 avril 2017

Le rétablissement des relations diplomatiques entre le Maroc et Cuba, « un événement historique » pour les deux pays

La décision de SM le Roi Mohammed VI de rétablir les relations diplomatiques entre le Royaume du Maroc et la République de Cuba, après 37 ans de rupture, constitue un « événement historique » pour les deux pays, a indiqué le président de la Commission marocaine pour la paix et la solidarité et vice-président de l’Organisation de solidarité avec les peuples d’Afrique et d’Asie, Taleâ Saoud El Atlassi.
Avec cette décision, SM le Roi Mohammed VI « fait revenir ces relations à la normalité », laquelle consiste en la coopération et la solidarité au service des intérêts, de la prospérité et du progrès des peuples, a ajouté M. Saoud El Atlassi dans une déclaration à la MAP.
Selon lui, le rétablissement des relations entre Rabat et La Havane se veut également une « continuité de la volonté de réconciliation à laquelle SM le Roi a donné corps en décidant la création de l’Instance Equité et Réconciliation et en formulant des idées et propositions pour l’élaboration de la constitution de 2011, outre le retour à l’Union africaine ».
Vu les potentialités politiques et économiques dont dispose le Maroc, ainsi que sa place stratégique aux plans arabe et africain et compte tenu de l’histoire et de la symbolique qu’incarne Cuba sur l‘échiquier international, les relations entre les deux pays connaîtront une évolution soutenue, pour le bien des deux pays et des deux peuples, a-t-il fait valoir.
M. Saoud El Atlassi a exprimé, à cet égard, la satisfaction de la Commission marocaine pour la paix et la solidarité du rétablissement des relations entre le Maroc et Cuba, soulignant que cette décision, qui renseigne sur « l‘esprit pragmatique et rationnel » de l’approche diplomatique marocaine, renforce les opportunités, les conditions et le climat de paix entre les deux pays.
22/04/2017