A la une

politique


Date de mise en ligne : 3 avril 2017

Le retour du Maroc à l’UA offrira à l’Inde un partenaire fort pour défendre ses intérêts au sein du continent

Le journal indien « The Times of India » a considéré que le retour du Maroc à l’Union africaine (UA) offrira à l’Inde un partenaire fort pour défendre ses intérêts au sein du continent.

Dans un article d’opinion publié vendredi sur son site électronique, le journal indien a noté que le retour du Maroc à sa famille constitutionnelle africaine offrira à l’Inde un partenaire fort pour renforcer et défendre ses intérêts au sein du continent, relevant que le Royaume peut servir de « pont » entre l’Inde et l’Afrique francophone.

« Il est temps que le l’Inde fera du Maroc un allié central afin de consolider ses relations diplomatiques et économiques avec l’Afrique », écrit le journal, notant que la célébration de 60 ans de relations diplomatiques liant les deux pays constitue une occasion propice pour aller de l’avant dans les relations bilatérales et les hisser au plus haut niveau.

Le journal a mis en exergue l’évolution des relations entre les deux pays, affirmant que la visite qu’a effectuée SM le Roi Mohammed VI en Inde en octobre 2015 à l’occasion de la troisième édition du Sommet du Forum Inde-Afrique (IAFS 2015) a donné une nouvelle impulsion à ces relations.

« La visite royale a permis de consolider les relations bilatérales et d’ouvrir de nouvelles opportunités prometteuses pour les deux pays », écrit la publication, estimant que ces opportunités seront renforcées davantage avec le retour du Maroc à l’UA.

Et d’ajouter que l’Inde pourra tirer profit de la coopération avec le Maroc, grâce à sa stabilité et sa croissance économique, d’autant plus que le Royaume est le premier investisseur dans la région du Sahara et du Sahel.

Le journal estime que l’Inde avance à « petits pas » dans son partenariat avec le Maroc, en comparaison avec la Chine qui a pu tirer profit de la coopération avec le Maroc et hisser le niveau de ses relations économiques avec le Royaume.

Dans ce cadre, la publication a mis l’accent sur le projet de création de la « Cité Mohammed VI Tanger-tech » dont SM le Roi Mohammed VI a présidé la cérémonie de présentation, notant que Cette ville économiquement intégrée comprendra plusieurs types d’industries, dont l’aéronautique, l’automobile et l’agro-alimentaire, avec un investissement de 10 milliards de dollars dans 10 ans.

Et de conclure qu’au moment où la Chine arrive à renforcer ses investissements au Maroc, l’Inde tarde à tirer profit des opportunités offertes par le Royaume.
02/04/2017