A la une


Date de mise en ligne : 15 novembre 2016

Saragosse : sit-in de solidarité avec les séquestrés dans les camps de Tindouf sur le territoire algérien

L’Association Oued Eddahab-Lagouira a organisé, dimanche à Saragosse (nord-est de l’Espagne), un sit-in de solidarité avec les populations sahraouies séquestrées dans les camps de Tindouf, sur le territoire algérien, avec la participation de dizaines de membres de la communauté marocaine installée dans le pays ibérique.

Les participants, dont des représentants d’associations espagnoles et latino-américaines, ont dénoncé, lors de cette manifestation, les conditions dramatiques dans lesquelles vivent ces séquestrés, indique un communiqué de l’association dont copie est parvenue à la MAP.

Les manifestants ont également appelé à « trouver une solution négociée au conflit artificiel autour du Sahara marocain, sur la base de la proposition marocaine d’autonomie dans les provinces du Sud, saluée par la communauté internationale et les résolutions des Nations unies ».

Les participants ont, dans ce sens, souligné la responsabilité de l’ensemble des parties à œuvrer pour trouver une solution à ce conflit, dénonçant « l’instrumentalisation par les ennemis de l’intégrité territoriale du Maroc des questions des droits de l’Homme et des ressources du Sahara pour imposer une solution dépassée ».

Par ailleurs, ils ont appelé l’ONU à préserver sa neutralité vis-à-vis de ce conflit, notamment de la part de son envoyé spécial au Sahara qui ne doit pas tenter d’imposer une solution unilatérale.

Cette manifestation fait partie d’une série d’actions menées par l’Association Oued Eddahab-Lagouira visant à informer l’opinion publique espagnole de la cause juste du Maroc et du processus de développement tous azimuts que connaissent les provinces du Sud sous la conduite éclairée de SM le Roi Mohammed VI, ajoute le communiqué.

14/11/2016