A la une

culture


Date de mise en ligne : 17 décembre 2016

Séminaire culturel sur « les traditions sociales au Sahara », le 24 décembre à Laâyoune

« Les traditions sociales au Sahara : les constantes et les mutations » est le thème d’un séminaire culturel qui sera organisé le 24 décembre à Laâyoune, à l’initiative de la section locale de l’Union des Écrivains du Maroc (UEM).

Initiée en partenariat avec la commission régionale des droits de l’homme, cette rencontre, qui sera rehaussée par la présence d’une pléiade de chercheurs et d’écrivains, se propose de revisiter et d’explorer de manière plus approfondie certaines facettes et pratiques de la vie socioculturelle de la population des provinces du sud du Royaume, indique un communiqué des organisateurs.

Les travaux de ce séminaire, organisé avec l’appui de l’Agence du Sud et en coordination avec le bureau exécutif de l’UEM, s’articuleront autour de cinq axes, à savoir « les traditions sociales : le concept et le contexte », « la culture du Sahara du point de vue sociologique », « les traditions locales et les enjeux de la continuité », « les traditions sahraouies entre le passé et le présent’’ et « l’avenir des traditions sociales au Sahara’’.

A l’instar des autres régions du Royaume, la population des provinces du sud se distingue par ses propres coutumes, traditions et festivités particulières se rapportant aux différents aspects de la vie quotidienne (naissance, Alaâkika, circoncision, fiançailles, mariage, décès et enterrement), ainsi qu’aux cérémonies et aux fêtes religieuses.

Les provinces du sud comptent d’autres traditions liées à l’art culinaire traditionnel comprenant des plats, mets et des boissons populaires. L’habit traditionnel a également son importance dans le patrimoine sahraoui, celui-ci étant appelé Al malhfa chez les femmes et Darrâa chez les hommes.

En outre, la population locale voue un attachement particulier à la poésie hassanie.
16/12/2016