A la une

politique


Date de mise en ligne : 11 janvier 2017

La stratégie africaine de Sa Majesté le Roi mise en exergue par Atlantic Council

La stratégie africaine de Sa Majesté le Roi Mohammed VI a été mise en exergue par l’influent think tank américain, Atlantic Council, dans une étude sur les perspectives économiques en Afrique au titre de l’année 2017 (Africa’s Economic Prospects in 2017 : Ten countries to watch).

« Dans Ses efforts visant à faire du Maroc une plate-forme commerciale vers l’Afrique, tout en consacrant le positionnement du Royaume en tant que passerelle entre l’Europe et le continent, Sa Majesté le Roi s’est évertué à consolider la mise en œuvre de Sa stratégie africaine en la hissant au rang de priorité majeure de la politique étrangère du Royaume », souligne l’étude réalisée par Peter Pham, Vice-Président de l’Atlantic Council et Directeur de l’Africa Center.

La projection de la stratégie Royale s’est déployée à travers une série de visites dans les différentes parties du continent africain sans distinction géographique aucune, note Peter Pham, rappelant notamment les visites officielles effectuées par le Souverain au Rwanda, en Ethiopie et au Nigeria.

Ces visites, a-t-il dit, ont été sanctionnées par la conclusion de plusieurs accords portant sur plusieurs milliards de dollars dans des domaines aussi variés que l’agriculture, l’énergie, les secteurs financiers, outre l’annonce historique du projet de gazoduc Nigeria-Maroc qui offrira éventuellement à l’Europe une nouvelle option d’approvisionnement.

L’étude relève, d’autre part, qu’après la tenue au mois de novembre dernier à Marrakech de la COP22, « le Maroc continue de consolider son positionnement en tant que leader dans le domaine des énergies renouvelables aux plans africain et international », rappelant que le Royaume s’achemine vers l’objectif de porter la part de sa capacité électrique installée à partir d’énergies renouvelables à pas moins de 40 pc à l’horizon 2020.

10/01/2017