A la une


Date de mise en ligne : 7 novembre 2016

Tajeddine El Houssaini : Discours Royal : L’orientation africaine, un enjeu stratégique du Royaume pour insuffler une nouvelle dynamique à ses relations avec les Etats africains

Le discours prononcé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI depuis la capitale sénégalaise Dakar, à l’occasion du 41ème anniversaire de la Glorieuse Marche Verte, a réaffirmé que l’orientation africaine demeure un enjeu stratégique pour le Royaume en vue d’insuffler une nouvelle dynamique à ses relations avec les Etats africains sur tous les plans, a souligné M. Tajeddine El Houssaini, professeur des relations internationales à l’université Mohammed V de Rabat.

En prononçant ce Discours depuis la capitale sénégalaise, Sa Majesté le Roi pose les jalons de l’orientation africaine du Royaume dans ses relations avec son environnement continental et insuffle une nouvelle dynamique à sa coopération avec les Etats africains amis et frères, comme en témoigne la récente tournée royale qui a conduit le Souverain au Rwanda et en Tanzanie, a indiqué M. El Houssaini dans une déclaration à la MAP.

Il a noté que Sa Majesté le Roi a également précisé que le discours prononcé depuis la ville de Dakar est dicté par des considérations logiques liées au rôle vital joué par le Sénégal sur les plans continental et régional, à ses relations solides avec le Royaume sur les plans politique, économique, culturel et spirituel, et à son soutien à la question du Sahara marocain.

S’agissant de la réintégration par le Maroc de l’Union Africaine (UA), SM le Roi, a ajouté M. El Houssaini, a affirmé qu’elle n’est pas une décision tactique, mais elle est plutôt une décision réaliste et logique qui s’explique par la volonté du Royaume de s’impliquer dans les questions d’actualité qui concernent le Continent, de faire entendre sa voix dans les fora internationaux, et de faire bénéficier plusieurs Etats africains de l’expérience que le pays a cumulée dans de nombreux secteurs vitaux.

Il a relevé que le Discours royal a affirmé aussi que le retour du Maroc pour retrouver sa place naturelle au sein de l’UA est le couronnement d’une action diplomatique sereine et d’une politique africaine solide menée par le Royaume, ayant pour fondement la coopération bilatérale efficiente qui a commencé à donner ses fruits avec plusieurs pays africains en matière de développement économique et social.

M. El Houssaini a, en outre, fait observer que SM le Roi a réitéré que le Sahara marocain fait partie intégrante du Royaume, et par conséquent, le retour du Maroc au sein de sa famille institutionnelle continentale ne changera rien dans ses positions immuables concernant la marocanité du Sahara, mais il lui permettra plutôt de défendre ses droits légitimes et de corriger les contre-vérités colportées par les adversaires de l’intégrité territoriale du Royaume, notamment au sein de l’Organisation africaine.
07/11/2016