A la une


Date de mise en ligne : 26 mai 2016

The Economist qualifie Ban Ki-moon d' »un des pires secrétaires généraux » de l’ONU

 

Le prestigieux magazine britannique « The Economist » a qualifié Ban Ki-moon d' »un des pires secrétaires généraux » de l’organisation des Nations unies.

Dans un article publié dans sa dernière livraison sur le bilan de l’ONU et les défis qui attendent le prochain SG de l’Organisation, la publication britannique estime que le mandat de Ban Ki-moon, qui arrive à échéance à la fin de l’année, est largement perçu comme « un échec en termes d’administration et de gouvernance ».

« L’ONU est paralysée par la bureaucratie », déplore l’hebdomadaire, notant que malgré une expérience de neuf ans au poste prestigieux de secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon s’est départi de sa neutralité, en qualifiant la présence du Maroc au Sahara d’ »occupation ».

A rappeler que le peuple marocain a organisé une gigantesque marche pour protester contre les « les déclarations biaisées » de Ban Ki-moon sur le Sahara.

Pour sa part, le gouvernement marocain a dénoncé les dérapages verbaux injustifiés du secrétaire SG de l’ONU et ses propos politiquement inappropriés, sans précédent dans les annales de l’Organisation et contraires aux résolutions du Conseil de sécurité.
25/05/2016