A la une

société


Date de mise en ligne : 20 septembre 2017

UA : Le Maroc élu vice-président du Groupe d’Experts sur le commerce illicite des espèces de la faune et de la flore sauvages en Afrique

Le Maroc a pris part, mardi à Addis-Abeba, à la première réunion du Groupe d’Experts sur l’exploitation et le commerce illicites des espèces de la faune et de la flore sauvages en Afrique.

La première journée de cette réunion de trois jours a été sanctionnée par l’élection du président et des membres du bureau du Groupe d’Expert. A l’issue des concertations régionales, le bureau se compose ainsi du président (Sénégal), de trois vice-présidents (Maroc, Gabon, Afrique du Sud) et d’un rapporteur (Ethiopie).

Le Royaume a été représenté à cette réunion par deux experts du Haut-Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification. Il s’agit de M. Zouhair Amhaouch, chef de la Division des Parcs et Réserves Naturelles, et Mme Hayat Mesbah, Chef de Service de la Conservation.

Au cours de la session d’ouverture de cette rencontre, les intervenants ont tous mis en exergue l’importance de la biodiversité au niveau du continent africain et ont appelé tous les pays membres de l’Union africaine (UA) à conjuguer leurs efforts pour mettre en œuvre cette stratégie.

En effet, l’exploitation illégale et le commerce illicite de la faune et de la flore sauvages constituent un grand problème au niveau du continent. Pour faire face à ce fléau, les intervenants ont insisté sur la nécessité d’adopter une approche commune et de renforcer la coopération entre les pays du Continent.

Il est à noter que le Maroc, dans le cadre de sa stratégie en matière de préservation de la faune et de la flore sauvages, a déjà mis en place le cadre législatif et réglementaire suite à l’adoption de la loi 29.05 relative à la conservation de la flore et de la faune sauvages et au contrôle de leur commerce et a élaboré un plan d’action pour sa mise en œuvre.

Les principaux axes de ce plan d’action sont la réglementation de la détention de la faune sauvage, l’amélioration de la coordination avec les partenaires au niveau national et régional en matière de lutte contre le trafic illégal des espèces sauvages, le renforcement des capacités des intervenants en matière de gestion de la faune et de la flore sauvages et des agents chargés du contrôle et le développement d’un programme de sensibilisation à la lutte contre le commerce illégal des espèces sauvages.

Pour rappel, ce Groupe d’experts a été créé lors de la 16ème Session de la Conférence Ministérielle Africaine de l’Environnement (CMAE), organisée en juin 2017, à Libreville, au Gabon. Il a pour mandat la mise en œuvre de la Stratégie Africaine de lutte contre l’exploitation et le commerce illicites des espèces de la faune et de la flore sauvages au plan national. Cette Stratégie commune a été élaborée pour servir de boussole permettant d’orienter la riposte commune et coordonnée des pays d’Afrique pour la lutte contre le commerce illicite de produits et d’espèces de faune et de flore sauvages (FFS). Ladite Stratégie vise à promouvoir une riposte nationale, régionale et internationale drastique pour la sauvegarde de toutes les espèces de la faune et de la flore sauvages d’Afrique et à compléter l’ensemble des programmes, initiatives et activités en cours dans ce cadre.

Le Groupe d’Experts a pour principal rôle de fournir l’orientation nécessaire à l’application des mesures propres à chaque pays, dans le but d’assurer la mise en œuvre de ladite stratégie. Chaque Etat membre de l’UA va identifier et désigner au moins deux points focaux au plan national, afin de le représenter et de faciliter les discussions sur la mise en œuvre de la Stratégie au sein du Groupe d’Experts.

Le Groupe d’Experts se réunira une fois par an et les membres du Groupe vont désigner un président selon principe de la rotation régionale, à l’occasion de chaque réunion, lequel convoque des réunions et procède au suivi et à l’évaluation des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la Stratégie.

Organisée par la Commission de l’UA, en collaboration avec le Programme des Nations Unis pour le Développement (PNUD) et le Programme des Nations Unis pour l’Environnement, la réunion du Groupe d’Expert, qui se poursuivra jusqu’au 21 septembre, vise à contribuer à une compréhension commune de de cette Stratégie, élaborer les termes de référence du Groupe d’Experts, identifier les programmes et activités visant à assurer la mise en œuvre de la Stratégie de lutte contre l’exploitation illégale et le commerce illicite d’espèce sauvage aux plans national, régional et sous régional, convenir d’un cadre approprié de suivi et d’élaboration des rapports et élaborer une feuille de route pour la mise en œuvre de ladite stratégie.
19/09/2017