A la une


Date de mise en ligne : 24 décembre 2016

 »Um Echeggag’’ remporte à Laâyoune le Grand prix du 2è festival du film documentaire sur ‘’la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani’’

Le long-métrage « Um Echeggag’’, du réalisateur Ahmed Bouchalga, a remporté, jeudi soir à Laâyoune, le Grand prix du 2ème festival du documentaire sur ‘’la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani’’, organisé par le Centre cinématographique marocain (CCM).

‘’Um Echeggag’’ retrace les péripéties d’un congrès historique ayant réuni en 1956 dans la localité Um Echeggag, dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, alors sous occupation espagnole, les représentants des tribus sahraouis qui avaient décidé d’envoyer une délégation à Rabat pour réitérer leur allégeance à Feu SM Mohammed V.

Témoignages à l’appui de personnalités sahraouies ayant participé à ce congrès historique et à la rencontre avec le regretté souverain, le film met en avant les liens solides ayant toujours existé entre les tribus sahraouies et les Sultans du Maroc, ainsi que la communion entre les différentes composantes de la société marocaine de Tanger à Lagouira pour faire face aux forces d’occupation espagnoles et françaises.

« La réalisation de ce film nous a pris plus de deux ans pour chercher et collecter les informations et les témoignages, y compris de certaines personnes ayant pris part à Um Echeggag’’, a souligné dans une déclaration à la MAP le réalisateur Bouchalga.

Il a indiqué que le film  » a mis en exergue certains évènements importants de l’histoire nationale et l’attachement constant des tribus sahraouies au Maroc’’.

Le réalisateur de « Um Echeggag’’ s’est vu également décerner le prix de la meilleure réalisation lors de ce festival du film documentaire sur la culture, l’histoire et l’espace sahraoui hassani.

Le prix du jury est revenu, par ailleurs, au film « Sur les routes du Sahara  » de Khaled Zairi, qui a obtenu aussi le prix de la meilleure musique. « La réserve d’Aousserd entre le désert et l’océan’’ a décroché, quant à lui, le prix du meilleur montage.

Huit films documentaires étaient en lice pour remporter les prix du festival du film documentaire sur la culture, l’histoire et l’espace hassani sahraoui.

Présidé par Lahbib Aidid, le jury de ce festival comprend Leila Maelainine, Meriem Addou, Daoud Aoulad Sayed et Jilali Ferhati.

Placée sous le haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, cette manifestation cinématographique se propose de promouvoir les productions documentaires traitant de l’histoire, de la culture et de l’espace sahraoui hassani, selon les organisateurs.

Elle se veut également un espace de rencontre et d’échange entre cinématographes de différentes régions du Royaume dans le but de faire connaître et de valoriser les spécificités de l’identité marocaine et de renforcer le rayonnement de la civilisation, de la culture, et de l’histoire du Maroc.
23/12/2016