A la une


Date de mise en ligne : 9 novembre 2016

La visite royale au Sénégal mise en exergue par la presse locale

La presse sénégalaise paraissant mardi continue de se faire l’écho de la visite qu’effectue SM le Roi Mohammed VI au Sénégal.

La presse a été ainsi unanime à saluer la portée de cette visite importante à même d’insuffler une réelle dynamique aux relations bilatérales et à la coopération Sud-Sud, dans le cadre d’un partenariat gagnant-gagnant qui place l’élément humain au centre des intérêts.

Dans ce sens, le journal à grand tirage +Le Soleil+ relève qu’une convention de partenariat pour la mise en place d’un dispositif de financement de la petite agriculture en milieu rural et un mémorandum d’entente pour la mise en oeuvre d’un plan d’aménagement de la pêche au poulpe ont été signés, lundi, entre le gouvernement du Maroc et celui du Sénégal, sous la présidence de SM le Roi Mohammed VI et du Président sénégalais Macky Sall.

Selon la même source, le Sénégal et le Maroc vont accélérer les discussions pour sceller un partenariat entre Royal Air Maroc et la compagnie Air Sénégal dans l’objectif de favoriser des partenariats stratégiques sectorielles entre opérateurs marocains et sénégalais.

« SM le Roi veut sortir de l’ornière 7.000 petits agriculteurs », titre de son côté +Le Populaire+, notant que le partenariat pour l’accompagnement de la petite agriculture et du milieu rural au Sénégal repose sur la participation de quatre acteurs, à savoir la Fondation Mohammed VI pour le développement durable, le groupe Crédit agricole du Maroc, le Groupe banque centrale populaire et le ministère de l’Agriculture et de la pêche maritime.

+L’Observateur+ s’intéresse pour sa part au don constitué de 12 embarcations pneumatiques fait par le Maroc au profit du Sénégal visant à contribuer au sauvetage en mer et au contrôle des activités de la pêche.

«Ce don est opportun au moment où nous parlons de pêche illicite et de sauvegarde de nos côtes. Ces embarcations motorisées et très rapides vont permettre une surveillance des pêches assez rapprochée», a estimé dans ce sens la secrétaire générale du ministère de la pêche, Mme Ndèye Dické Ndiaye Diop, cité par le journal, soulignant que les deux pays ont également lancé un plan d’aménagement de la pêche au poulpe, dont l’objectif est la préservation et la valorisation du poulpe, la reconstitution du stock et la sauvegarde de cette espèce.

08/11/2016