A la une

politique


Date de mise en ligne : 31 janvier 2017

Wall Street Journal: Le Maroc à l’UA: Le retour d’une « puissance économique »

La réintégration du Maroc au sein de l’Union africaine (UA), sa famille institutionnelle, représente le retour d’une « puissante économie » au sein de ce groupement régional, écrit le quotidien des milieux des affaires américains +Wall Street journal+.

Alors que l’Union africaine cherche à « s’éloigner » du financement international et à devenir plus autonome face aux « tendances isolationnistes » aux Etats Unis et en Europe, l’organisation panafricaine gagne un membre « bien connecté » à l’international, souligne le journal dans un article signé Martina Stevis et Gabrielle Steinhauser.

La publication réagissait au retour triomphal du Maroc au sein de l’UA, acté lundi par Sa Majesté le Roi Mohammed VI à Addis-Abeba, à l’occasion du 28è sommet des chefs d’Etat et de gouvernement de l’Union.

Mettant en avant la coopération du Royaume avec les Etats Unis dans la « guerre contre la terreur », les auteurs de l’article font observer que le Maroc a marqué son émergence en tant que « puissance économique et politique significative » sur le continent, jouissant d’une stature internationale particulière.

Une écrasante majorité de pays africains a soutenu le retour du Maroc au sein de l’UA, lors du 28ème sommet de l’organisation continentale qu’abrite la capitale éthiopienne Addis-Abeba.

Trente-neuf pays se sont exprimés, lundi, en faveur du retour du Maroc à l’UA.
31/01/2017