Ports

En 1977, fut crée le port de Tan-Tan qui a connu plusieurs extensions tranches. Pour sa part, la ville de Laayoune s’est vue doter d’un grand port construit en 1980. Cette structure portuaire avait été mise en service en 1986 pour assurer l’approvisionnement des régions du Sahara d’une part, et d’autre part pour valoriser les ressources halieutiques et minières de la région. L’extension du port de Laâyoune a eu lieu en 2006.
Ces ports disposent de postes à quai pour recevoir les bateaux de pêche hauturière et les cargos chargés de l’évacuation des produits de la pêche, des plates-formes destinées au stockage et au traitement des conteneurs et des espaces réservés à la réparation navale.
Eu égard à la nature morphologique des côtes sahariennes, marquée par l’ensablement qui perturbait l’exploitation, les ports de la région du Sahara disposent de moyens techniques de pointe pour lutter contre ce phénomène. De même, l’activité commerciale assurée par les ports des provinces du Sud du Royaume (Sidi Ifni, Tan Tan, Laâyoune, Dakhla, Boujdour et Tarfaya) affiche un développement soutenu accompagnant la dynamique économique que connait cette région permettant ainsi de générer de milliers d’opportunités d’emploi directes et indirectes.